Batho reste opposée au gaz de schiste

le
0
Le lancement d'un rapport parlementaire sur les alternatives à la fracturation hydraulique pour extraire les gaz de schiste suscite l'émoi. La ministre de l'Écologie a réaffirmé son refus de les exploiter.

«L'enjeu de la transition énergétique n'est pas d'aller chercher de nouveaux hydrocarbures», a déclaré la ministre de l'Écologie, Delphine Batho, devant les Assises de l'énergie, jeudi à Grenoble. «Je pense zéro gaz de schiste», a résumé sur Twitter son conseiller de presse.

En réaffirmant son opposition à l'exploitation des gaz de schiste, pas seulement à cause de la technique controversée d'extraction -la fracturation hydraulique - mais aussi parce qu'il s'agit d'une énergie fossile émettrice de gaz à effet de serre, Delphine Batho a voulu rassurer les écologistes.

Un peu plus tôt, le député Vert Denis Baupin, Greenpeace ou encore France nature environnement s'étaient émus à l'annonce du lancement d'un nouveau rapport parlementaire sur le gaz d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant