Batho et Montebourg jouent les "VRP du nucléaire"

le
0
Batho et Montebourg jouent les "VRP du nucléaire"
Batho et Montebourg jouent les "VRP du nucléaire"

Le " contrat de filière " annoncé lors de cette réunion comprend des mesures destinées à inciter les jeunes à se tourner vers les métiers du secteur nucléaire, à soutenir l'innovation, à accompagner la transition énergétique, et à renforcer la cohésion de la filière pour conquérir des marchés à l'export. L'État et les industriels se mobiliseront pour faire connaître ces métiers auprès des jeunes et maintenir l'excellence de l'offre de formation.

Le gouvernement a en effet pour objectif de mettre en valeur la filière nucléaire en France et de permettre de promouvoir l'offre de la filière française notamment à l'international. Ainsi, "pour faire émerger nos futures " pépites " et financer leur développement, l'État et les principaux industriels de la filière ont créé ce jour le " fonds de modernisation des entreprises nucléaires ", doté de 133 millions d'euros dont 50 millions dotés par la BPI, à travers le Fonds Stratégique d'Investissement" a précisé le ministère de l'Ecologie dans un communiqué.

Malgré la volonté du gouvernement de réduire son poids dans le système énergétique français, le nucléaire continuera ainsi à jouer un rôle important en France. Ce soutient officiel de l'Etat à l'atome crée aujourd'hui la colère des écologistes et des ONG anti-nucléaire.

Pour EELV, allié du PS, ce fonds n'est ainsi qu'une "oeillade aux grandes entreprises du nucléaire et à leur lobby, décidément puissant".

"Encore une

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant