Bataille des prix : Monoprix ne désarme pas

le
0
Le distributeur a baissé ses tarifs de 2% l'an dernier, mais est contraint de les augmenter à nouveau. Il prévoit d'ouvrir 40 nouveaux points de vente.

Les distributeurs s'apprêtent à répercuter les hausses concédées aux fournisseurs de marques nationales. Chez Monoprix, l'opération sera délicate: «Nous venons de faire un effort sur les prix, notre idée n'est pas de les ré-augmenter juste après!», explique Stéphane Maquaire, directeur général délégué de l'enseigne codétenue par Casino et les Galeries Lafayette.

La progression moyenne envisagée de 2% correspond justement à la baisse des prix réalisée en 2010 sur toutes les références alimentaire et parfumerie, soit environ 16.000 produits. L'enseigne a récolté les fruits de sa politique de prix en 2010. À magasins comparables, le chiffre d'affaires a progressé de 2,6%, et même de 4,6% en incluant les 27 ouvertures. La part de marché a augmenté de 0,1%, selon le cabinet d'études Kantar.

«Nous allons étudier comment limiter la répercussion de la hausse des matières premières», poursuit le directeur général. Elle «ne sera pas uniforme et se déci

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant