Bataille des géants de la technologie autour des objets connectés

le
0
Bataille des géants de la technologie autour des objets connectés
Bataille des géants de la technologie autour des objets connectés

Après les smartphones et les tablettes, les géants de la technologie et d'internet se livrent désormais bataille autour des objets connectés, des réfrigérateurs aux voitures en passant par les montres.Les récentes annonces de l'américain Apple et du sud-coréen Samsung montrent leur appétit pour ce marché. Google les avait précédés avec son système d'exploitation Android destiné aux objets électroniques "prêts-à-porter"."Il y a potentiellement des milliards d'objets. C'est un gros marché, et tous les groupes sont sur les rangs", explique Roger Kay, analyste chez Endpoint Technologies Associates.Ces objets connectés représentent un marché en pleine croissance, selon le cabinet IDC, qui va passer de 1.900 milliards de dollars en 2013 à 7.100 milliards à l'horizon 2020.Apple a dévoilé lundi une nouvelle version de son propre système d'exploitation iOS, ouvrant la porte à des applications pour la santé ou la maison connectées avec des kits de développement spécifiques."L'iOS 8 d'Apple, c'est le début d'un système d'exploitation à part entière dédié aux objets connectés. On peut le voir avec les applications pour la santé et leur capacité à recevoir davantage d'appareils tiers", explique Gerry Purdy, spécialiste des appareils mobiles à Compass Intelligence.Mais Apple suit son propre chemin, selon ces spécialistes, dans le but de contrôler plus étroitement les appareils, qui ont moins d'interopérabilité et qui sont limités dans leurs connections aux appareils non Apple."Sans doute qu'Apple va juste coloniser quelques domaines et bien le faire", ajoute M. Kay.- Ubiquité de Google -Samsung s'est lui lancé sur ce marché avec un système d'exploitation maison, Tizen, qui peut se connecter à des appareils utilisant les systèmes iOS ou Android.Samsung veut ainsi prendre son indépendance du système Android de Google, explique Frank Gillett, du Forrester Research.Le Sud-Coréen a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant