Bataille de sites historiques au premier jour de la visite du pape

le
0
Le pape François.
Le pape François.

Dans le contexte de l'affrontement permanent et de la paix toujours impossible entre Juifs et Arabes, aucune visite d'un pape en Terre sainte n'est innocente. Et aucun de ses gestes n'est anodin. Ce sera le cas samedi de la visite de François à Béthanie, le lieu où Jésus a été immergé dans les eaux du Jourdain pour être baptisé par saint Jean-Baptiste. Béthanie se trouve sur la rive est du Jourdain, côté jordanien. Problème : il n'est pas sûr que l'endroit soit vraiment celui où le Christ a été baptisé. Le Nouveau Testament n'est pas précis sur ce point. Si, à l'époque, il était sans doute indifférent que la scène se passe sur la rive est ou sur la rive ouest des eaux boueuses du Jourdain, ce n'est plus le cas dans une région ou Arabes et Israéliens se disputent non seulement la plus petite parcelle de terre mais aussi le moindre signe de légitimité de leurs droits. Car les Israéliens contestent la thèse jordanienne. Pour eu,x c'est sur la rive ouest du Jourdain qu'ils occupent, au lieu dit Qasr Al-Yahud, c'est-à-dire le château des Juifs, que Jésus a été baptisé. À l'appui de leur thèse, une certaine logique : le Christ venait de Nazareth, donc de la rive ouest de la rivière qui coule du nord au sud. Alors, pourquoi l'aurait-il traversée pour rejoindre Jean-Baptiste ? Une thèse qui a été confortée par la sagesse populaire et des siècles de pèlerinage puisque c'est de ce côté-ci du Jourdain que viennent se recueillir la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant