Bataille de Mossoul : les Rafale réalisent leurs premières frappes

le
0
Des Rafale ont décollé du porte-avions Charles de Gaulle. Image d'illustration.
Des Rafale ont décollé du porte-avions Charles de Gaulle. Image d'illustration.

Les premières opérations aériennes du porte-avions français Charles de Gaulle avaient été lancées, a confié un officier à bord, confirmant une information de RTL. Selon la station, à 6 h 10, heure de Paris, le premier Rafale s'est envolé depuis le porte-avions Charles de Gaulle, qui avait appareillé de Toulon vers la Méditerranée orientale le 19 septembre, afin d'intensifier les frappes contre l'État islamique sur la ville de Mossoul, le fief de l'État islamique en Irak. "Sous les ailes de l'avion de chasse, 4 bombes de 250 kg à guidage laser. Huit Rafale vont être catapultés au cours de la matinée, c'est un toutes les trois minutes en moyenne. Sur la journée, 24 avions seront propulsés depuis le porte-avions", explique RTL.

La capacité de frappes triplée

Aucune précision n'a été donnée sur la nature de leur mission, ces appareils pouvant opérer des frappes ou faire de la reconnaissance. Il s'agit du troisième engagement du Charles de Gaulle au sein de la coalition internationale anti-EI dirigée par les États-Unis depuis février 2015. L'apport du Charles de Gaulle triple la capacité de frappes aériennes françaises dans la région, où 12 Rafale sont déjà stationnés en Jordanie et aux Émirats arabes unis. La mission du porte-avions est prévue "de fin septembre à fin octobre", selon une récente audition au Parlement du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. Il s'agit de son dernier déploiement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant