Bataille aux États-Unis pour rafler le troisième opérateur mobile

le
0
Dish Network propose 25,5 milliards de dollars (19,5 milliards d'euros) pour Sprint Nextel, que devait racheter le japonais SoftBank.

La concentration des services de téléphonie mobile aux États-Unis se poursuit dans une direction inattendue. Charlie Ergen, le patron du deuxième opérateur américain de télévision par satellite, Dish Network, vient de déposer une offre de rachat sur le troisième opérateur de téléphonie mobile aux États-Unis, Sprint Nextel, pour 25,5 milliards de dollars (19,5 milliards d'euros), payés en numéraire et en actions.

Si l'opération aboutissait, elle scellerait le mariage de nombreux services de télécoms: l'accès à Internet, la téléphonie mobile, la téléphonie fixe et la télévision par satellite. Ce serait donc une nouvelle voie qu'envisage de suivre Dish Network, concurrent de DirecTV, qui a déjà dépensé des milliards de dollars ces dernières années pour acheter des fréquences aux États-Unis en vue de lancer ses propres service...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant