Bastia-PSG. Printant «On est très dur à battre à domicile...»

le
0
Bastia-PSG. Printant «On est très dur à battre à domicile...»
Bastia-PSG. Printant «On est très dur à battre à domicile...»

Très détendu lors de sa conférence de presse vendredi, l’entraîneur de Bastia ne ressent pas de pression particulière avant de défier le PSG samedi au Stade de France. Le 2 décembre dernier, Bastia était relégable et en grande difficulté dans la course au maintien, aujourd'hui vous êtes 14e et en finale de coupe de la Ligue. En 5 mois, qu'est ce qui a changé?Vous savez, les garçons ont beaucoup travaillé pour en arriver la. Mais rien n'est fait, on n'est pas encore maintenu, et on n'a rien gagné. Après, c'est très bien d'avoir fait progresser cette équipe. Et c'est aussi une grande fierté pour le club et pour tout le peuple corse.Areola sera-t-il titulaire ?Oui. Simplement parce que c’est monchoix. Bastia a souvent réussi lorqu'elle avait une base de joueurs originaires de l'Île de Beauté, est ce que cela va compter au moment de faire votre équipe pour cette finale? Je vais aligner le meilleur 11. Mais je ne regarderai pas s’ils sont corses ou continentaux. On va proposer l'équipe la plus apte à poser des problèmes au PSG. Votre causerie d'avant-match avait beaucoup fait parler à Monaco, avez-vous déjà votre discours en tête pour le match de samedi ?Je n'ai qu'un seul problème, je ne sais pas où je vais la faire. Dans le vestiaire ou à l'hotel avant qu'on se rende au stade ? Mais oui je l'ai en tête. Je vais insister sur la victoire. On est venu ici pour gagner. Je veux connaitre des larmes, mais uniquement des larmes de joie.Vous avez des joueurs dans votre effectif qui ont déjà connu ce genre de match, comme Brandao ou Cissé, que peuvent-ils apporter au reste du groupe?C'est vrai qu'ils ont un grand vécu, ça peut aider le reste du groupe qui n'a pas autant d'expérience. Mais il y a aussi Modesto, Squillaci. Ils seront de bon conseil pour le reste du groupe. Ils apportent beaucoup de sérénité dans ces moments la.Il y aura près de 25000 supporteurs corses en tribune. Est-ce une pression supplémentaire ?De la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant