Bastia : Makelele menacé

le
0
Bastia : Makelele menacé
Bastia : Makelele menacé
Après la défaite de samedi contre Monaco (3-1, 11eme journée de Ligue 1), Claude Makelele, l'entraîneur bastiais, semble sur la sellette. Le nom de Frédéric Antonetti revient avec insistance.

Après une victoire encourageante à Nice, Bastia a rechuté samedi soir. Malgré un but de Maboulou, le Sporting s'est incliné à domicile contre Monaco (3-1, 11eme journée de Ligue 1) et se trouve désormais dans la zone rouge. « Malgré la défaite, où nous avons pris des buts faciles, je n'ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs, a expliqué Claude Makelele, l'entraîneur bastiais, dans des propos relayés par l'AFP. Monaco a mérité sa victoire. C'est un ensemble de difficultés qui nous a fait céder sur des petites erreurs au final. On avait envie de reproduire le même jeu qu'à Nice et nous n'y sommes pas arrivés, même si nous avons tout donné. Nous avons eu des possibilités de tuer le match, mais Monaco était très performant en contres. L'équipe est jeune, il faut apprendre parfois à se contenter d'un point car avec ce point, nous aurions pu faire fructifier notre succès niçois. L'équipe était bien physiquement, et ces erreurs nous coûtent cher face à une équipe monégasque pleine d'expérience que nous avions su faire déjouer par moments. Il y a aussi du mieux dans l'état d'esprit et il faudra s'appuyer là-dessus pour progresser. »

Malgré ce discours résolument optimiste, l'avenir de Claude Makelele semble s'inscrire en pointillés. Le technicien corse est menacé et le nom de Frédéric Antonetti revient avec insistance en Corse. Un temps suivi par l'ETG, l'ex-coach de Saint-Etienne ou encore de Nice n'a pas replongé depuis son départ de Rennes l'an passé. Alors que les coéquipiers de Sébastien Squillaci réalisent leur pire début de saison sous l'ère de la victoire à 3 points, les dirigeants bastiais pourraient faire appel à un ancien de la maison pour lancer l'opération sauvetage.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant