Bastia : Le président Geronimi en garde à vue

le
0

Selon Corse-Matin, le président du Sporting Club de Bastia, Pierre-Marie Geronimi, aurait été placé en garde à vue pour abus de biens sociaux et blanchiment d'argent.

Ces derniers mois, c’est l’Olympique de Marseille qui nous avait habitué aux affaires judiciaires et aux gardes à vue. Mais il a fallu ce jeudi traverser la Méditerranée et mettre le cap sur Bastia. Selon Corse-Matin, le président du SCB, Pierre-Marie Geronimi, aurait été placé en garde à vue ce jeudi au commissariat de Bastia, où il serait entendu par la Police Judiciaire. Le boss du Sporting devrait être présenté à un juge d’instruction vendredi, à l’issue de son audition.

Le motif de la garde à vue ? Abus de biens sociaux et blanchiment d’argent. En cause, une enquête dans laquelle Pierre-Marie Geronimi est soupçonné d'infractions autour de la passation d'un marché relatif à la pose d'une pelouse synthétique au centre de formation du club corse. Le quotidien corse précise qu’un autre membre du conseil d’administration du club bastiais est également entendu par les autorités, tout comme une troisième personne, sur le Continent cette fois.

Pierre-Marie Geronimi préside le Sporting Club de Bastia depuis 2010 et a participé aux remontées successives du club en Ligue 2 et en Ligue 1. En décembre 2014, il avait déjà été mis en examen pour abus de biens sociaux dans une affaire ne concernant pas le club. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant