Bastia : La LFP refuse le stade du Gazelec

le
0
Bastia : La LFP refuse le stade du Gazelec
Bastia : La LFP refuse le stade du Gazelec
Après avoir consulté la préfecture de Corse, la LFP a décidé de refuser à Bastia le droit de disputer son match contre Guingamp au stade Ange-Casanova de Mezzavia, où le GFC Ajaccio dispute ses rencontres à domicile.

En quête d'un stade pour recevoir Guingamp le 21 mars prochain (20h00, 30eme journée de L1), le SC Bastia ne pourra pas se replier vers le stade Ange-Casanova. Après consultation de la préfecture de Corse, la Ligue de football professionnel (LFP) a décidé de ne pas retenir l'enceinte de Mezzavia, où se produit habituellement le GFC Ajaccio. L'une des solutions envisagées par le Sporting suite à la suspension à titre conservatoire du stade Armand-Cesari de Furiani après les incidents du match face à Nice, le 7 mars dernier.

Martigues ou Charléty ?

« Après consultation de la préfecture de Corse, la LFP a décidé de ne pas retenir le stade Ange-Casanova de Mezzavia comme terrain de repli pour la rencontre Bastia-Guingamp du 21 mars prochain qui devrait se jouer à huis clos », annonce le club bastiais sur son site officiel dans un communiqué publié mardi. Le stade ajaccien constituait l'une des solutions envisagées par Bastia, qui songerait également au stade Francis-Turcan (Martigues) ou encore au stade Charléty (XIIIeme arrondissement de Paris). A noter que le SCB se trouve toujours en attente de la réponse du conciliateur du CNOSF, que le club corse a saisi lundi dans le cadre de la décision prise par la Commission de la Ligue d'interdire Furiani jusqu'à nouvel ordre.


 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant