Bastia : Jebbour en garde à vue

le
0

Yassine Jebbour a été placé en garde à vue ce mardi après avoir été interpellé par la police, puis tenté de prendre la fuite en frappant au passage un fonctionnaire. Le latéral de Bastia est au commissariat du VIIIeme arrondissement.

Les jours se suivent et se ressemblent pour les joueurs de L1. Au lendemain de l’interpellation de Serge Aurier, Yassine Jebbour a vécu une aventure quasi similaire mardi. Même lieu (les abords des Champs-Elysées à Paris), même heure (au petit matin) et scénario comparable. D’après les informations de RTL, le latéral de Bastia a été placé en garde à vue au commissariat du VIIIeme arrondissement pour « violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique » (même motif que l’international ivoirien du PSG). Contrôle par une équipe de la Brigade anti-criminalité dans un premier temps, après avoir grillé un feu rouge au volant de sa Fiat 500, il a été accompagné sans heurts dans les locaux de la police pour y procéder au contrôle de son alcoolémie. L’ancien Rennais, en état d’ivresse, a alors tenté de s’enfuir avant d’être rattrapé par les forces de l’ordre. C’est à ce moment que le joueur, lui-même victime d’une blessure à la pommette dans la bousculade, aurait frappé un fonctionnaire. Le test d’alcoolémie effectué ce mardi midi s’est révélé positif, puisque Jebbour émargeait encore à 1 gramme par litre de sang. Bien au-delà de la limite autorisée pour conduire (0,5).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant