Bastia : des "engins explosifs" découverts à côté de la préfecture

le
0
Un jeune supporter a été grièvement blessé il y a une semaine dans des heurts avec la police à Reims.
Un jeune supporter a été grièvement blessé il y a une semaine dans des heurts avec la police à Reims.

Malgré de nombreux appels au calme, la manifestation s'annonce tendue à Bastia, où des "engins explosifs de forte intensité et dangereux" ont été découverts "aux abords de la préfecture". Le préfet de Haute-Corse a également appelé les organisateurs de la manifestation à prendre leurs responsabilités.

Rues presques vides, magasins fermés, dispositif policier encore discret mais bien présent : quelques heures avant une manifestation organisée à Bastia en soutien à un supporter blessé dans des heurts avec la police à Reims, les craintes d'incidents étaient vives dans la préfecture de Haute-Corse. Le jeune homme grièvement blessé à Reims, Maxime Beux, 22 ans, est quant à lui rentré en Corse samedi matin, et a immédiatement appelé "à la sérénité, à la dignité et au calme" par la voix de son avocate Cynthia Costa-Sigrist.

Des renforts de CRS

Après une semaine marquée par des heurts violents qui ont opposé à plusieurs reprises manifestants et forces de l'ordre à Bastia et Corte, les craintes d'affrontements lors de la manifestation de samedi étaient vives à Bastia, où un important dispositif policier, renforcé notamment par des effectifs venus de Nice et de Marseille, devait être déployé. En milieu de journée, ce dispositif restait toutefois encore discret, a constaté un journaliste de l'Agence France-Presse, même si des fourgons de...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant