Bastia : Cinq personnes en garde à vue

le , mis à jour à 00:10
0
Bastia : Cinq personnes en garde à vue
Bastia : Cinq personnes en garde à vue

Cinq individus ont été interpellés et placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur les incidents ayant émaillé la rencontre entre Bastia et Lyon, le 16 avril dernier.

L'enquête en flagrance pour « violences » ouverte par le parquet de Bastia poursuit son cours. Selon L'Equipe, cinq personnes ont été interpellées et placées en garde à vue ce lundi. Parmi eux figurent trois supporters, un stadier et Anthony Agostini, le directeur des services généraux du SCB. Impliqué dans les incidents, qui ont entraîné l'interruption du match à la mi-temps, Agostini et les quatre autres personnes en garde à vue devraient être renvoyés dès ce mardi après-midi devant le tribunal correctionnel en comparution immédiate. Le 16 avril, alors que le club corse recevait Lyon (33eme journée de Ligue 1), une cinquantaine de supporters avaient fait irruption sur la pelouse peu de temps avant le coup d'envoi, avec l'intention d'en découdre avec les joueurs de l'OL.

Bastia attend la suite des sanctions 

Le match avait débuté avec près d'une heure de retard. Avant d'être définitivement arrêté à cause de nouveaux incidents, survenus au moment où les vingt-deux acteurs rejoignaient les vestiaires. Rappelons également que la LFP a suspendu, à titre conservatoire, le stade Armand-Cesari. Le prochain match à « domicile » du Sporting, face à Rennes (samedi 29 avril, 20h), aura lieu sur un terrain neutre à huis-clos (qui pourrait être celui de Fos-sur-Mer). En attendant la suite des sanctions qui devraient être bien plus sévères. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant