Basse-Saxe : une gifle électorale pour Merkel

le
0
Même si à huit mois des élections fédérales, la CDU devance toujours largement les sociaux démocrates, la défaite du parti conservateur de la chancelière en Basse-Saxe dimanche est un mauvais signe.

Correspondant à Berlin

Pour les sociaux-démocrates, alliés aux Verts, c'est une courte victoire, remportée sur le fil du rasoir au bout d'une nuit électorale. Pour Angela Merkel, qui espère se faire réélire à la chancellerie le 22 septembre, la gifle électorale de dimanche soir en Basse-Saxe est une très mauvaise nouvelle.

La chancelière s'était fortement engagée aux côtés de son poulain David McAllister, pour tenter de faire mentir les oracles et reconduire à la tête du second Land en taille la coalition associant sa CDU aux libéraux du FDP. Ses chances de faire reconduire cette même alliance au niveau fédéral dans huit mois paraissent désormais très minces.

Un thermomètre

«Cela ne pouvait pas être pire pour la CDU/CSU», assure l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant