Basket - Pro A : Steed Tchicamboud prend sa retraite

le
0
Basket - Pro A : Steed Tchicamboud prend sa retraite
Basket - Pro A : Steed Tchicamboud prend sa retraite

Après 16 saisons en LNB et 32 sélections en équipe de France, Steed Tchicamboud, 35 ans, a pris sa retraite ce mardi. Retour sur la carrière de « l’escroc » du basketball français.

Steed Tchicamboud raccroche les baskets. Après 16 saisons professionnelles en LNB (Ligue Nationale de Basket) et 29 sélections en équipe de France, Steed Tchicamboud met un terme à sa carrière, à 35 ans. Le meneur de jeu aura connu neuf clubs avant de terminer à Nancy où il est arrivé en janvier 2016. « L’escroc », comme il est surnommé, a déjà préparé sa reconversion, puisqu’il vient « d’intégrer, en tant que stagiaire sportif de haut niveau en reconversion, le coaching staff de l’équipe NM1 du centre fédéral où il va pouvoir transmettre son expérience et sa connaissance du jeu aux jeunes pousses de l’INSEP », a indiqué la SNB (l’Union des basketteurs professionnels) sur son site internet.

Une carrière mouvementée

Avec neuf clubs fréquentés, Steed Tchicamboud est un globe-trotteur du basket français. Formé à Chalon-sur-Saône, le natif de Clichy-la-Garenne n’intègre la Pro A qu’en 2006 en arrivant à Cholet, après un passage convaincant par Châlons-en-Champagne en Pro B. Il inscrit en moyenne 11 points par match avec Cholet avant de rejoindre Nancy en 2008 puis de revenir à Chalon-sur-Saône en 2010. Il y connaîtra les meilleurs moments de sa carrière avec un titre de champion de France en 2012 ainsi que deux Coupes de France en 2011 en 2012. Il quitte l’Elan Chalon en 2014 et termine sa carrière en passant par Limoges, Roanne, Paris-Levallois puis Nancy. Sélectionné quatre fois pour le All-Star Game de LNB (2007, 2009, 2010 et 2012), Tchicamboud y est élu MVP en 2009. Au total, sur 16 saisons en LNB, « l’Escroc » aura disputé 390 matchs et délivré 1797 passes décisives. Il reste sur une saison à 15 points en moyenne sur 19 rencontres jouées avec Nancy.

Joker en équipe de France

Ses bonnes prestations en Pro A lui ont permis de décrocher 32 sélections en équipe de France. Barré par Tony Parker au poste de meneur, le désormais ancien joueur du SLUC Nancy devait en général se contenter d’une place de remplaçant. Il inscrira tout de même 93 points avec les Bleus et remportera même une médaille d’argent lors de l’Euro 2011. Appelé de dernière minute suite à la blessure d’Antoine Diot, le capitaine chalonnais avait remotivé ses troupes et surtout Tony Parker pour se défaire du piège grec en quart de finale. C’est cette médaille d’argent, obtenue en ayant joué très peu de minutes, qui lui vaudra le surnom d’« Escroc », de la part de Jacques Monclar, alors consultant chez Canal + et RMC. Aujourd’hui retraité, Steed Tchicamboud pourra désormais transmettre son expérience d’escroc du basket français aux jeunes pousses de l’INSEP.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant