Basket - Pro A : le CSP Limoges et sa saison de tous les défis

le
0
Les joueurs de Limoges autour de leur entraîneur, Jean-Marc Dupraz, lors d'un match de pré-saison.
Les joueurs de Limoges autour de leur entraîneur, Jean-Marc Dupraz, lors d'un match de pré-saison.

Une claque brutale. Mardi dernier, lors du match des champions face à Nanterre, Limoges, qui a remporté le championnat en juin dernier, a fait pâle figure. Une défaite sèche de 16 points (54-70) qui vient au plus mal après une campagne de préparation bien maîtrisée (7 victoires, 2 défaites). Mais il faut plus qu'un trophée qui échappe à un club déjà multititré pour le faire vaciller. D'autant que les occasions de se rattraper ne manquent pas : la saison s'annonce longue, avec un titre à défendre dans l'Hexagone et des terres à découvrir sur la scène européenne, avec l'Euroligue. Adrien Moerman est l'un des piliers de cette formation. Pour lui, c'est clair : le CSP "va évoluer toute la saison avec l'étiquette de champion derrière le dos". Un nouveau statut "à assumer", d'autant que l'équipe est toujours attendue à Beaublanc, salle de tous les exploits pour le CSP. "À Limoges, il y a toujours beaucoup d'attente, reconnaît Adrien Moerman. Quand tu perds, tu en entends forcément parler, quand tu gagnes, tu es toujours félicité." "J'ai hâte de le découvrir" s'enthousiasme Léo Westermann qui évoluait au Partizan Belgrade et est prêté par Barcelone. Frédéric Forte, président du club, explique les grandes forces de l'équipe au Point.fr : "Au poste d'arrière et de meneur, on sait tenir le ballon et faire preuve d'une belle créativité. Notre deuxième point fort pour la Pro A, c'est d'être dominant à l'intérieur. Le Maccabi et le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant