Basket - Pro A (J10) : Nanterre met la pression, horrible match à Levallois

le
0
Basket - Pro A (J10) : Nanterre met la pression, horrible match à Levallois
Basket - Pro A (J10) : Nanterre met la pression, horrible match à Levallois

Nanterre est allé s'imposer à Antibes grâce à un dernier quart-temps de feu et prend provisoirement la deuxième place de Pro A. Le champion de France, l'ASVEL, a eu besoin de la prolongation pour gagner à Dijon. Châlons-Reims et Orléans se sont imposés également.

Quatrième victoire d’affilée en Pro A pour Nanterre, également vainqueur de sa poule en FIBA Europe Coupe et qui réussit un automne quasi-parfait. Les Nanterriens sont allés s’imposés 70-55 à Antibes (17eme) lors de la 10eme journée de Pro A, et reviennent donc à égalité avec Monaco, qui ira au Portel samedi. Mais les Franciliens ont eu du mal face aux Sharks de Tim Blue et Kenny Gaines (14pts chacun), qui menaient 21-13 à la fin du premier quart et n’avaient qu’un point de retard à l’entrée du dernier quart, avant de s’écrouler dans les douze dernières minutes (10-24). Cinq Nanterriens terminent avec plus de 10 points au compteur, la palme revenant à Chris Warren (13).

L’ASVEL s’est fait peur

De son côté, l’ASVEL (6eme), championne de France en titre, a eu toutes les peines du monde à aller gagner à Dijon (13eme) : 79-72 après prolongation. Les Verts ont pourtant réussi une bonne première mi-temps (25-36) et menaient encore de quatorze points avant le dernier quart, avant de connaitre un gros trou noir (29-15). Mais la JDA avait tout donné pour revenir au score et a craqué dans la prolongation, perdue 12-5. Axel Julien termine avec 18 points pour Dijon, et Darryl Watkins 16 pour l’ASVEL.

Horrible match à Levallois

Le Mans compte désormais le même bilan que l’ASVEL, après sa défaite 98-89 à Châlons-Reims (5v-5d également). Les Champenois ont mené pendant tout le match, grâce notamment aux 25 points de Steven Smith, et n’ont finalement jamais tremblé. Enfin, le dernier match de la soirée a offert une très mauvaise publicité pour le basket français. Orléans est en effet allé s’imposer sur le parquet du Paris-Levallois sur le score infâme de 53-51. Une nouvelle catastrophe offensive pour le PL, qui avait déjà été battu 50-57 par Le Mans il y a deux semaines. Dans ce match très serré, où les deux équipes ont perdu 37 ballons au total, Marcellus Sommerville s’en est très bien sorti avec 17 points pour l’OLB, alors que Jason Rich a marqué 15 points pour le PL.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant