Basket - Pro A - ASVEL : Parker évoque ses plans pour l'avenir

le
0
Basket - Pro A - ASVEL : Parker évoque ses plans pour l'avenir
Basket - Pro A - ASVEL : Parker évoque ses plans pour l'avenir

En marge de l’Appart’City Cup, samedi à Nantes, Tony Parker a tenu une conférence de presse, notamment pour annoncer la prolongation de JD Jackson, qui passe manager général. Mais le président de l’ASVEL s’est aussi attardé sur ses ambitions futures et ses plans pour l’avenir du club.

Samedi après-midi, Tony Parker a pris quelques minutes pour enfiler son costume de président de l’ASVEL et faire part devant la presse de ses plans pour l’avenir. Pressé que la Tony Parker Académie et la nouvelle salle, l’Arena, voient le jour, le tout jeune retraité de l’équipe de France (34 ans) a également placé son curseur sur la section féminine et omnisports. C’est notamment dans ce sens qu’il a confié les pleins pouvoirs sportifs à JD Jackson, qui a prolongé de trois ans et devient manager général en plus de ses fonctions d’entraîneur, et basculé Nordine Ghrib dans un rôle de directeur du centre de formation et du développement basket du club.

Un partenariat avec trois clubs de Pro B

« Nordine sera mon bras droit en ce qui concerne l’académie, qui sera sa première mission, pour faire en sorte que les choses avancent le plus vite possible, car on espère une ouverture en 2018 et la nouvelle salle en en 2020. » TP souhaite également uniformiser la philosophie de jeu et l’état d’esprit. C’est dans ce sens qu’il entend désormais prêter des joueurs à des clubs partenaires. Mais sa quête en est encore aux prémices pour l’instant. « On aimerait aussi travailler avec des clubs satellite. On a avancé avec Saint-Chamond (Pro B) et on aimerait faire des associations avec deux autres clubs de Pro B. Il y a des discussions avec Nantes et Rouen, justement pour que nos jeunes continuent de progresser, qu’il y ait la même philosophie et qu’on aille tous dans la même direction, qu’il s’agisse de nos jeunes comme de ceux que l’on prête. »

Parker : « Le basket féminin a toujours fait partie de mes projets »

Autre point sur lequel le patron de l’ASVEL s’active beaucoup ces derniers temps : les féminines. Parker souhaite passer la vitesse supérieure dans ce domaine. Il a même déjà réfléchi à la future salle pour son équipe. « Quand je parle développement basket, c’est avancer le projet du club filles. On aimerait devenir un club omnisports, donc le but c’est d’être propriétaire d’un club féminin l’année prochaine, car le basket féminin a toujours fait partie de mes projets. Quand on fait nos camps de basket, sur les 800 jeunes que l’on reçoit, la moitié, ce sont des filles. C’est le bon moment de commencer, car on aimerait bien que l’Astroballe devienne la salle du club féminin. » Des idées, visiblement, Tony Parker en regorge. Il assure d’ailleurs que l’on n’a encore rien vu. « Il y a beaucoup de missions, on est un club unique en France, c’est pour ça qu’on est obligé de se staffer. On a beaucoup de projets et beaucoup de choses vont arriver dans les quatre-cinq prochaines années. » Ça promet.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant