Basket - NBA - Saison régulière : Westbrook monstrueux, Gobert en mode All Star

le
0
Basket - NBA - Saison régulière : Westbrook monstrueux, Gobert en mode All Star
Basket - NBA - Saison régulière : Westbrook monstrueux, Gobert en mode All Star

Si Cleveland a confirmé son début de saison prometteur à Toronto, l'Oklahoma City Thunder a pu s’appuyer sur un énorme Russell Westbrook (51 points) pour dominer Phoenix. Rudy Gobert, pour sa part, a bien aidé Utah à prendre le meilleur sur les Los Angeles Lakers.

Le match de la nuit

Le champion en titre est déjà lancé. Après un premier succès dans sa salle face aux New York Knicks, les Cleveland Cavaliers ont enchaîné lors de leur première sortie à l’extérieur, sur le parquet de Toronto (91-94). Un match dans lequel les coéquipiers de LeBron James (21 points, 8 rebonds, 7 passes) ont rapidement pris la main, menant de dix longueurs au retour aux vestiaires mais un troisième quart-temps difficile a permis aux Raptors de revenir à quatre longueurs à douze minutes du terme de la rencontre. Un écart réduit à néant à trois minutes de la fin quand DeMar DeRozan a égalisé sur un flotteur. La décision s’est faite à 44 secondes du buzzer, quand Kyrie Irving (26 points, 6 rebonds, 6 passes, 7 interceptions) s’est mué en sauveur sur un tir à trois points réussi pour assurer la victoire des Cavs, qui passent donc à 2-0 en ce début de saison.

La perf’ de la nuit

Très mal embarqués à Phoenix, le Thunder a heureusement pu compter sur un Russell Westbrook des très grands soirs. Menée de 15 longueurs après le seul premier quart-temps, la franchise d’Oklahoma City a réagi dès le deuxième quart-temps pour revenir à quatre longueurs avant d’arracher une prolongation qui lui a été favorable (110-113). Un match qui restera marqué par le triple-double de Russell Westbrook avec un total de 51 points (17/44 aux tirs dont 2/10 à trois points et 15/20 aux lancers francs) en 45 minutes sur le terrain. In extremis, le Thunder signe également un 2-0 sur ce début de saison, à l’image des Cavaliers et des Spurs.

Le flop de la nuit

Les Pelicans avaient tout pour faire tomber Golden State pour la deuxième fois en deux matchs. Ils ont même pu compter sur un énorme Anthony Davis, auteur de 45 points et 17 rebonds en 40 minutes sur le parquet. Mais non, la franchise de New Orleans n’a pas été en mesure de contrecarrer des Warriors en quête de rédemption après leur accroc face aux Spurs en ouverture de la saison (114-122). Il faut dire que les Pelicans ont trainé comme un boulet un premier quart-temps difficile, duquel ils sont sortis avec dix points de retard, qu’ils ont essayé de combler tant bien que mal mais le trio composé de Kevin Durant (30 points, 17 rebonds), Klay Thompson (28 points) et Stephen Curry (23 points, 7 passes) a empêché New Orleans d’arriver à ses fins, pour s’incliner de huit longueurs.

Le Français de la nuit

Si le Jazz a dominé les Los Angeles Lakers la nuit dernière (96-89), la franchise de l’Utah peut, notamment, dire merci à Rudy Gobert. Le Tricolore a dominé dans la raquette, prenant 13 rebonds dont 6 offensifs et inscrivant 13 points dans cette rencontre pour un double-double qui a grandement aidé son équipe. George Hill y est allé de ses 23 points face à une équipe des Lakers au jeu presque indigent (38% de réussite au tir) où Lou Williams est sorti du banc pour apporter un surplus de puissance (17 points, 6 passes). Luol Deng (12 points, 12 rebonds) a fait ce qu’il a pu tout comme Nick Young (13 points) mais c’était très insuffisant, notamment en défense avec 18 fautes et 40 lancers francs concédés, pour espérer mieux.

La décla de la nuit

Cet été, Andrew Bogut a été entre Dallas et Houston au moment de quitter Golden State. Avant la rencontre entre les deux équipes, qui s’est conclue par une victoire des Rockets sur le parquet des Mavericks, l’Australien (4 points, 12 rebonds) s’est expliqué sur son choix de rejoindre Dallas. « Je ne dis pas que les Rockets ont une mauvaise culture mais mon agent a des familiarités ici. J’ai connu bon nombre de joueurs qui ont été assez heureux quand ils ont joué ici, comme Richard Jefferson. Et la ville, j’adore cette ville donc ça faisait sens de signer ici, a déclaré Bogut à ESPN. Rick Carlisle est aussi un des meilleurs entraîneurs de la Ligue, il sait comment tirer le meilleur de ses joueurs. Il est très, très intelligent et est capable de faire de bons ajustements. C’est quelqu’un pour qui on a envie de jouer. »

Le Top 10 de la nuit

Les résultats de la nuit

BASKET - NBA / SAISON REGULIERE Vendredi 28 octobre 2016 Toronto Raptors - Cleveland Cavaliers : 91-94 Brooklyn Nets - Indiana Pacers : 103-94 > K.Seraphin (IND) : 0 points (0/2 aux lancers francs), 1 rebond en 3 minutes Detroit Pistons - Orlando Magic : 108-82 > E.Fournier (ORL) : 8 points (à 4/12 aux tirs dont 0/4 à trois points et 0/1 aux lancers francs), 2 rebonds, 2 passes, 3 fautes, 2 interceptions et 1 perte de balle en 27 minutes Oklahoma City Thunder - Phoenix Suns : 113-110 (ap) > J.Lauvergne (OKC) : 0 points, 2 rebonds, 1 passe et 2 fautes en 6 minutes Miami Heat - Charlotte Hornets : 91-97 > N.Batum (CHA) : 12 points (à 4/14 aux tirs dont 2/7 à trois points et 2/2 aux lancers francs), 6 rebonds, 4 passes, 1 faute, 2 interceptions et 3 pertes de balle en 31 minutes Dallas Mavericks - Houston Rockets : 98-106 Utah Jazz - Los Angeles Lakers : 96-89 > B.Diaw (UTAH) : 0 points (à 0/1 aux tirs), 3 rebonds, 2 passes, 1 faute et 1 perte de balle en 18 minutes > R.Gobert (UTAH) : 13 points (à 4/9 aux tirs et 5/8 aux lancers francs), 13 rebonds, 1 passe, 2 fautes, 1 perte de balle et 4 contres en 32 minutes New Orleans Pelicans - Golden State Warriors : 114-122 >>>Les classements en cliquant ici
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant