Basket - NBA - Saison régulière : DeRozan égale Jordan, les Clippers gardent la forme

le
0
Basket - NBA - Saison régulière : DeRozan égale Jordan, les Clippers gardent la forme
Basket - NBA - Saison régulière : DeRozan égale Jordan, les Clippers gardent la forme

Alors que DeMar DeRozan a réalisé une performance jamais vue en 30 ans après la victoire de Toronto face aux Knicks, les Los Angeles Clippers ont conforté leur excellent début de saison. Tony Parker, de son côté, retrouve la forme avec San Antonio.

Le match de la nuit

Les Los Angeles Clippers réalisent un début de saison quasiment parfait. La franchise californienne a profité du déplacement dans le Minnesota pour signer un neuvième succès en dix matchs disputés depuis le lancement de cette saison 2016-2017, jamais les Clippers n'ont fait mieux dans leur histoire. Les Californiens n’ont pas tardé à dompter les Wolves avec un 19-6 dans les dernières minutes du dernier quart-temps pour prendre treize unités d’avance. Les joueurs de Minnesota ne se sont pas laissés faire, dans l’aspiration d’un Karl-Anthony Towns meilleur marqueur du match avec 24 points (et 10 rebonds). Ces derniers sont parvenus à refaire leur retard en milieu de deuxième quart-temps avant de prendre un nouvel éclat avec un 17-8 jusqu’à la mi-temps. Le collectif des Clippers a ensuite fait le reste en deuxième mi-temps pour maintenir la tête des Wolves sous l’eau, avec six joueurs à plus de dix points et des double-doubles pour Blake Griffin (20 points, 11 rebonds) et DeAndre Jordan (18 points, 16 rebonds). Si l’écart est monté jusqu’à 18 points dans le dernier quart-temps, c’est finalement avec quatorze unités d’avance que les Clippers repartent du Minnesota (105-119) et conservent le meilleur bilan de la Ligue.

La perf' de la nuit

On n’avait plus vu ça depuis... 30 ans et un certain Michael Jordan lors du début la saison 1986-1987. Si les Toronto Raptors sont venus à bout des New York Knicks devant leur public, ils le doivent en grande partie à DeMar DeRozan. L’arrière de la franchise canadienne a terminé la rencontre avec 33 points au compteur, soit la huitième fois qu’il dépasse la barre des 30 unités depuis le début de la saison, soit neuf matchs disputés. Le dernier à l’avoir fait est bien Michael Jordan il y a tout pile 30 ans, de quoi marquer l’histoire de la NBA. Et il a bien fallu ça aux Raptors pour signer un septième succès en neuf journées et conforter la 3eme place dans la Conférence Est. Le début de match a été très indécis avec l’écart ne dépassant jamais les six points de toute la première moitié du match. Les Knicks ont même fait la course en tête pour l’essentiel du troisième quart-temps avant de craquer sur la fin, avec un 17-6 sur les dernières minutes qui a offert un succès de onze longueurs aux Raptors (118-107). Un match où le Français Joakim Noah a été très discret face au panier (4 points), mais impressionnant en-dessous avec 18 rebonds.

Le flop de la nuit

L’accalmie était de courte durée pour les New Orleans Pelicans. Vainqueurs de leur premier match de la saison jeudi à Milwaukee, les joueurs de la franchise de Louisiane sont retombés dans leurs travers lors de la réception des Los Angeles Lakers. Si Anthony Davis a fait le boulot en attaque avec 34 points inscrits et que Tim Frazier a fait de son mieux sous le cercle avec 10 rebonds, la performance défensive n’a pas été à la hauteur des attentes et les Pelicans ont terminé le match avec 126 points dans la besace, contre seulement 99 marqués. Cette neuvième défaite en dix matchs cette saison est principalement l’œuvre du trio composé de D’Angelo Russell (22 points, 6 passes), Jordan Clarkson (23 points) et Lou Williams (21 points). Il faut aussi dire que le banc des Lakers a apporté 73 des 126 points inscrits. Les Pelicans ont fait de la résistance pendant toute la première mi-temps avec un écart qui n’a jamais dépassé les huit longueurs. Mais ils ont explosé au retour des vestiaires quand les Lakers ont signé un 14-0 pour prendre quinze longueurs d’avance, un écart qui n’a ensuite cessé d’enfler dans le dernier quart-temps pour une défaite de 27 longueurs des Pelicans (99-126) qui confirment que cette saison risque d’être une longue agonie. De son côté, Alexis Ajinça a marqué six points et pris sept rebonds lors des 24 minutes passées sur le parquet lors de ce match.

Le Français de la nuit

Les San Antonio Spurs n’ont pas encore retrouvé le Tony Parker des grands soirs mais le meneur français a retrouvé des couleurs lors d’un derby texan sur le parquet des Houston Rockets. « TP » a émargé à 16 points lors de cette victoire (100-106) à l’extérieur même si c’est encore une fois Kawhi Leonard qui a mené la charge avec 20 points quand LaMarcus Aldridge a réalisé un double-double avec 16 points et 10 rebonds. Les Spurs ont quand même dû se défaire de James Harden et de son triple-double (25 points, 11 rebonds, 13 passes) pour s'imposer. Rudy Gobert a également réalisé une performance de premier plan lors de la victoire du Jazz sur le parquet du Miami Heat (91-102). Le pivot tricolore a réalisé un double-double avec 12 points et 12 rebonds mais son temps de jeu a pâti des cinq fautes accumulées durant la rencontre. Le dernier Français présent sur les terrains NBA la nuit dernière a été très discret mais efficace. Lors de la défaite de Philadelphia à Atlanta (117-96), Timothé Luwawu-Cabarrot n’a passé que trois minutes sur le parquet mais le seul tir qu’il a été en mesure de prendre, il ne l’a pas manqué.

La décla de la nuit

Les Detroit Pistons ont passé une semaine en voyage du côté de la Conférence Ouest et, après trois défaites sur le parquet des Clippers, puis des Suns et enfin des Spurs, les Pistons ont terminé cette série de quatre matchs à l’extérieur par une victoire sur le parquet de Denver Nuggets (95-106). Un soulagement pour Tobias Harris, auteur de 19 points lors de cette rencontre. « Tout le monde dans le vestiaire était concentré et notre principal objectif était de l’emporter, ce que nous avons réalisé, a confié à Detroit News l’ailier des Pistons. Ce n’est pas le road trip qu’on aurait voulu mais nous le terminons sur une bonne note avant de rentrer à la maison. On a beaucoup appris. C’était bon de remporter quelque chose et se mettre en tête que nous devons faire mieux. »

Le Top 10 de la nuit

Les résultats de la nuit

BASKET - NBA / SAISON REGULIERE Samedi 12 novembre 2016 New Orleans Pelicans - Los Angeles Lakers : 99-126 > A.Ajinça (NOP) : 6 points à (3/4 aux tirs), 7 rebonds, 1 faute et 2 contres en 24 minutes Indiana Pacers - Boston Celtics : 99-105 Atlanta Hawks - Philadelphia 76ers : 117-96 > T.Luwawu-Cabarrot (PHI) : 2 points (à 1/1 aux tirs) en 3 minutes Toronto Raptors - New York Knicks : 118-107 > J.Noah (NYK) : 4 points (à 2/9 aux tirs et 0/2 aux lancers francs), 18 rebonds, 1 passe, 2 fautes, 2 interceptions et 1 perte de balle en 33 minutes Miami Heat - Utah Jazz : 91-102 > R.Gobert (UTAH) : 12 points (à 3/6 aux tirs et 6/8 aux lancers francs), 12 rebonds, 5 fautes, 2 interceptions, 1 perte de balle et 2 contres en 33 minutes Chicago Bulls - Washington Wizards : 106-95 Houston Rockets - San Antonio Spurs : 100-106 > T.Parker (SAS) : 16 points (à 6/9 aux tirs et 4/5 aux lancers francs), 1 rebond, 3 passes, 1 interception et 1 perte de balle en 27 minutes Minnesota Timberwolves - Los Angeles Clippers : 105-119 Milwaukee Bucks - Memphis Grizzlies : 106-96 Phoenix Suns - Brooklyn Nets : 104-122 Denver Nuggets - Detroit Pistons : 95-106
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant