Basket - NBA - Saison régulière : Cleveland est tombé, Lillard au top

le
0
Basket - NBA - Saison régulière : Cleveland est tombé, Lillard au top
Basket - NBA - Saison régulière : Cleveland est tombé, Lillard au top

La nuit de mardi en NBA a été marquée par la première défaite de la saison du tenant du titre, les Cleveland Cavaliers, surpris chez eux par les Atlanta Hawks (110-106). Vainqueurs des Phoenix Suns (124-121), les Portland Trail Blazers doivent leur succès à un Damian Lillard inarrêtable (38 points). Grosse performance également pour Anthony Davis (34 points), seule note positive de New Orleans Pelicans qui n'en finissent plus de couler.

LE MATCH DE LA NUIT

Il n’y a plus d’équipe invaincue en NBA. Cleveland, seule franchise à pouvoir se vanter de ne pas encore avoir perdu le moindre match, a chuté mardi sur son parquet face aux Atlanta Hawks (110-106), qui restait sur onze défaites de suite face aux Cavs. Après avoir couru derrière le score pendant toute la partie face aux Hawks du trio Schroder-Bazemore-Millsap (74 points à eux trois, 28 pour le premier), les Cavaliers sont revenus à deux petites longueurs en fin de match de Dwight Howard, royal aux rebonds (17 prises) et de ses coéquipiers, mais Kent Bazemore, à six secondes du terme, s’est chargé de mettre un terme définitif aux espoirs du champion en titre de renverser la situation. Les Cavs pourront regretter le retard à l’allumage fatale de LeBron James (23 points, mais seulement 5 passes), qui n’a inscrit ses premiers points du match qu’au bout de 21 minutes et n’a réellement fait illusion que dans le troisième quart-temps, quand Kyrie Irving termine, certes, avec 29 points, mais a manqué cruellement d’adresse lors de cette partie (11 sur 27 dont 1 sur 7 à trois points. Rien à redire en revanche à la prestation de Kevin Love (24 points, 12 rebonds), qui a fait de son mieux pour prolonger l’invincibilité des siens, mais cela n’a pas suffi.

LA PERF’ DE LA NUIT

Très bon depuis le coup d’envoi de la saison, Damian Lillard a mis la barre encore plus haut mardi lors de la victoire de Portland face à Phoenix (124-121), pour la revanche des Trail Blazers six jours après leur désillusion dans l’Arizona. Avec un CJ McCollum étincelant lui aussi (33 points, 6 rebonds, 7 passes), Lillard a été le grand artisan du succès des Blazers, jamais menés dans cette rencontre, contre des Suns, qui pensaient pourtant pouvoir jouer leur carte jusqu’au bout dans le sillage notamment d’un Eric Bledsoe en feu (31 points). Le match dans le match entre celui que l’on a coutume de surnommer « Mini LeBron » a tenu toutes ses promesses et failli basculer en faveur de l’ancien meneur des Clippers. Comme un symbole, « Dame of Thrones », non content de réussir un « perfect » aux lancers-francs dans le money time, s’est offert le luxe d’éteindre les dernières illusions de l’équipe adverse en montant plus haut que tout le monde pour capter un rebond décisif dans les dernières secondes sur un lancer-franc manqué par… Bledsoe. Ça ne s’invente pas.

LE FLOP DE LA NUIT

Et dire que les Pelicans possèdent dans leurs rangs un joueur incroyable qui termine pratiquement tous ses matchs avec 35 points, quand ce n’est pas plus… Mardi soir, sur le parquet des Sacramento Kings, Anthony Davis – cinquième match pour lui cette saison à plus de 32 points - a encore été monstrueux (34 points, 8 rebonds, 4 contres). Pourtant, à chaque sortie des Kings, le refrain est le même : Davis surnage mais son équipe coule. De peu, certes (septième défaite de moins de dix points d’écart), mais elle coule. L’heure est même très grave pour la franchise de la Nouvelle Orléans, qui a tout simplement subi mardi sa huitième défaite en… huit matchs. Il faut dire que, chez les Kings, ce n’est pas la même chanson que dans l’équipe d’en face. Et quand DeMarcus Cousins brille, comme cela a encore été le cas mardi (24 points, 4 rebonds, 4 passes), Sacramento s’en sort généralement avec la victoire (quatrième succès en neuf matchs). De quoi rendre presque jaloux des Pelicans chers au Français Alexis Ajinça (pas entré en jeu), qui n’en finissent plus de se noyer. La tête d’Alvin Gentry, le coach de New Orleans, est mise à prix.

LE TOP 10 de LA NUIT

NBA - SAISON REGULIERE Mardi 08 Novembre 2016 Cleveland Cavaliers - Atlanta Hawks : 106-110 Brooklyn Nets - Minnesota Timberwolves : 119-110 Memphis Grizzlies - Denver Nuggets : 108-107 Portland Trail Blazers - Phoenix Suns : 124-121 Sacramento Kings - New Orleans Pelicans : 102-94 > Alexis Ajinça (NOP) n'a pas joué sur décision de l'entraîneur Los Angeles Lakers - Dallas Mavericks : 97-109 >>>Les classements en cliquant ici
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant