Basket - NBA : pourquoi le All-Star Game est à bout de souffle

le
0
Blake Griffin fait un dunk par-dessus le capot d'une voiture (2011).
Blake Griffin fait un dunk par-dessus le capot d'une voiture (2011).

Le All-Star Game est à bout de souffle. Pendant trois jours à New York, le gratin de la ligue nord-américaine de basket se retrouve pour offrir aux fans du spectacle et des paillettes. Un rendez-vous annuel unique qui a lieu depuis 1951, mais apparaît en perte de vitesse depuis quelques années. Match entre les meilleurs joueurs de la conférence Ouest face aux meilleurs de la conférence Est (diffusé dans la nuit de dimanche à lundi en France), match de gala avec des people comme Justin Bieber, Jamie Foxx et Usain Bolt, concours de dunk, de tir à trois points et de meneurs... Nombreuses sont les attractions qui animent le All-Star Game. Si elles ont le mérite d'avoir fourni de bons souvenirs à n'importe quel amoureux de basket et d'être toujours alléchantes sur le papier, elles ne provoquent plus ces moments d'excitation qui ont fait sa force auparavant.Des sélections injustesLe All-Star Game a cette capacité de mêler l'imaginaire et le rêve pour émerveiller les enfants. Mais à trop vouloir en faire, le concept de "récompenser les meilleurs" est passé à la trappe. Par exemple, Kobe Bryant, blessé, se retrouve à être sélectionné pour le All-Star Game cette année. Autre injustice, en 2013, Kevin Garnett, alors âgé de 36 ans, a bénéficié de sa popularité acquise au début des années 2000 pour recevoir les votes du public et participer à l'événement, alors qu'aussi bien ses statistiques que les résultats de son équipe laissaient...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant