Basket - NBA : monstrueux Tony Parker

le
0
De toute l'histoire de la NBA, très peu de basketteurs ont joué plus de 1 000 matches. Encore moins ceux qui ont joué sous les couleurs de la même franchise.
De toute l'histoire de la NBA, très peu de basketteurs ont joué plus de 1 000 matches. Encore moins ceux qui ont joué sous les couleurs de la même franchise.

La performance est monumentale. Elle atteste - si c'était encore nécessaire - la densité et la longévité de la carrière de Tony Parker. Quadruple champion NBA (2003, 2005, 2007 et 2014), élu meilleur joueur des finales 2007 - une première pour un Européen à l'époque -, le meneur des San Antonio Spurs est entré dans la cour des mastodontes de son sport après la victoire de son équipe contre Miami (95-81). Il vient en effet de dépasser une barre mythique, celle des 1 000 matches joués en saison régulière dans la ligue américaine. À cela s'ajoutent également les 196 rencontres de play-offs auxquelles il a participé. Des statistiques stratosphériques.À 32 ans et après 14 saisons passées dans le championnat le plus prestigieux du monde, Tony Parker rejoint ainsi le club très fermé des joueurs ayant foulé les parquets NBA à plus de mille reprises. Dans toute l'histoire de la NBA, ils sont seulement 114 basketteurs à avoir autant joué. Et la plupart sont légendaires : Kareem Abdul-Jabbar (2e avec 1 560 matches), Michael Jordan (77e, 1 072 matches), Shaquille O'Neal (33e, 1 207 matches) ou encore Charles Barkley (75e, 1 073 matches).Ratio de victoires démentielMais Tony Parker est un fidèle parmi les fidèles à la franchise texane et à son coach mythique, Gregg Popovich. Ses mille matches, il les a tous joués sous les couleurs des Spurs. Et là, ils ne sont plus que 16 joueurs NBA à avoir réussi une telle performance avec le même...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant