Basket - NBA : les Spurs de Tony Parker au sommet du monde

le
0
La joie de Tony Parker et des Spurs, qui viennent de prendre leur revanche sur Miami qui les avait battus l'an dernier en finale.
La joie de Tony Parker et des Spurs, qui viennent de prendre leur revanche sur Miami qui les avait battus l'an dernier en finale.

En remportant le cinquième titre de son histoire face à Miami (4-1) après une dernière victoire (104-87) cette nuit, les San Antonio Spurs sont devenus la plus grande dynastie du basket nord-américain. La NBA des années 2000 a été marquée par les inarrêtables Los Angeles Lakers de Phil Jackson, Kobe Bryant et Shaquille O'Neal, les Bad Boys de Detroit version 2.0 de Larry Brown emmenés par Ben et Rasheed Wallace, la résurrection des Boston Celtics avec le trio Pierce-Garnett-Allen. Sans oublier Pat Riley qui se la joue David Copperfield à Miami pour relancer Jason Williams et Antoine Walker, avant d'attirer LeBron James en 2010, et, enfin, l'éternel loser Dallas qui parvient enfin à décrocher un titre... Toutes ces équipes ont connu les sommets de la NBA pendant quelques mois ou années, des périodes relativement éphémères, puisqu'elles ont toutes également rencontré les abysses du basket. Saisons play-offs, crises internes, salles vides... Mais parmi ces équipes qui ont posé de manière historique leurs empreintes sur la balle orange, une seule et unique franchise n'a jamais cessé d'être performante en semant la terreur sur les parquets, les San Antonio Spurs.

Sous l'ère du coach Gregg Popovich - 17 saisons -, les Spurs c'est : 17 play-offs, 6 finales NBA, 5 titres de champion, 4 titres de leader lors de la saison régulière, 70 % de victoires. Dans le sport, on parle souvent d'avoir des hauts et des bas, à San Antonio, avoir des bas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant