Basket - NBA : derrière les stars, la machine à dollars

le
0
Le retour de LeBron James à Cleveland sera suivi sur la planète entière, notamment en Chine ou en Inde où la NBA a beaucoup misé pour continuer à se développer.
Le retour de LeBron James à Cleveland sera suivi sur la planète entière, notamment en Chine ou en Inde où la NBA a beaucoup misé pour continuer à se développer.

Mardi soir, la NBA, meilleure ligue de basket au monde, reprend son show. Une longue saison - chaque équipe dispute 82 matches de saison régulière en plus des play-offs - qui sera de nouveau suivie par des millions de téléspectateurs. Une vraie machine à dollars pour la Ligue nord-américaine, qui n'en finit plus de grandir. En effet, les perspectives s'annoncent chaque saison plus réjouissantes entre les droits télévisés, la conquête de nouveaux marchés et l'arrivée annoncée de la publicité.

Un nouveau contrat télé en or

Début octobre, l'annonce a fait l'effet d'une bombe. Adam Silver, le nouveau patron de la NBA, confirme un nouvel accord avec ses diffuseurs télévisés aux États-Unis. D'une durée de neuf ans, il lie désormais la Ligue nord-américaine au groupe Disney (et ses chaînes ABC et ESPN) et à Turner (TNT) pour un montant de 21 milliards de dollars, soit 19 milliards d'euros, si loin des 748,5 millions de la Ligue 1 pour la saison 2016-2017. Pour la NBA, il s'agit d'une somme record, même si elle reste éloignée des 3 milliards d'euros par saison de la NFL, la ligue de football américain, de loin le sport le plus populaire outre-Atlantique.

Grande nouveauté de ce contrat qui arrivera en vigueur en 2016 : la possibilité pour les trois chaînes de disposer de leur propre service de streaming, ce qui était auparavant réservé à la NBA via le NBA League Pass, disponible en France. Ce nouveau contrat fait exploser le "salary...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant