Basket - NBA : Cousins roi des Kings, Fournier brille, mais pour du beurre

le
0
Basket - NBA : Cousins roi des Kings, Fournier brille, mais pour du beurre
Basket - NBA : Cousins roi des Kings, Fournier brille, mais pour du beurre

Auteur d’un impressionnant double-double (37 points, 11 rebonds), DeMarcus Cousins s’est mué en bourreau des Brooklyn Nets (122-105), au même titre que James Harden (38 points et 10 passes) avec Houston pour écarter Portland (130-114). Pas de victoire en revanche pour Evan Fournier avec le Magic (défaite 104-96), mais encore un très bon match du Français (27 points).

LE MATCH DE LA NUIT Près de 250 points marqués, un James Harden une fois de plus dans les hautes sphères et trois joueurs à près de trente points, l’opposition de dimanche soir entre Portland et Houston au Moda Center a donné lieu à un spectacle de toute beauté. Soirée d’autant plus parfaite pour Harden et les Rockets qu’ils ont en plus quitté l’Oregon avec une nouvelle victoire dans leur escarcelle (130-114). Les Blazers du tandem CJ McCollum- Damian Lillard (28 points pour le premier, 27 pour le second) ont tenu pendant trois quart-temps avant de s’écrouler dans une dernière période survolée par Houston (34-21). Harden en a profité pour s’offrir son septième double-double d’affilée, avec cette fois 38 points (5 sur 12 à trois points) et 10 passes. Clint Capela, premier à exploiter les services de l’ancien joueur d’OKC, a lui de nouveau amélioré son record en carrière (21 points, 9 rebonds). Pas en reste, Eric Gordon termine avec 26 points. Ne cherchez pas plus loin les trois héros de ce match du côté des Rockets. LE MVP DE LA NUIT Le premier succès de Sacramento à Brooklyn depuis que les Nets ont quitté le New Jersey, il y a quatre ans (2012) porte un nom : DeMarcus Cousins, auteur de son huitième match à plus de 30 points depuis le début de la saison. Le pivot des Kings a été le bourreau en chef de Sean Kilpatrick (22 points) et ses coéquipiers, battus (122-105) pour la septième fois de suite. Cousins, auteur de 37 points et 11 rebonds dans cette partie, a permis dans le premier quart-temps à son équipe de limiter la casse face à des Nets mieux entrés dans le match que leur adversaire. Muet dans le quart-temps suivant, l’international américain aperçu en charmante compagnie dans une maison close de Rio à la veille du coup d’envoi des derniers Jeux Olympiques est ressorti de sa boîte après la pause au moment où les Kings en avaient le plus besoin. Résultat : 18 points dans cette seule période pour « Boogie », drafté en cinquième position en 2010 par la franchise de Sacramento. En fin de match, Brooklyn est encore revenu au contact, avant que Rudy Gay, parfait dans le sillage de Cousins (22 points, 8 rebonds, 8 passes) ne mette définitivement la tête des Nets sous l’eau. LE FLOP DE LA NUIT Mais qu’arrive-t-il aux Clippers ? Longtemps restée l’une des équipes les plus solides de ce début de saison en NBA, la franchise de Los Angeles chère à DeAndre Jordan a subi lundi face à Indiana sa deuxième défaite de suite. Mais au-delà de ce nouveau revers (91-70), c’est surtout la prestation des Clippers qui inquiète, avec vingt balle perdues pour Blake Griffin (16 points, meilleur marqueur de son équipe lundi) et ses coéquipiers (dont onze rien que dans le premier quart-temps), qui n’ont marqué que 70 points dans ce match, soit quarante moins que leur moyenne habituelle. Un trou d’air qui s’explique notamment par l’adresse catastrophique des Clippers face aux Lakers (22 sur 70 aux tirs, 4 sur 24 à trois points). Même Chris Paul, habituellement adroit de toutes les zones du terrain, est passé au travers (3 sur 11, 0 sur 6 à trois points). LE FRANÇAIS DE LA NUIT Evan Fournier a brillé, mais sans pouvoir empêcher à son équipe de subir lundi, face à Milwaukee, sa quatrième défaite consécutive (104-96). Orlando et son entraîneur, Frank Vogel, ne pourront rien reprocher en tout cas au Français, meilleur marqueur de ce match, et de loin (Henson, 20 points pour Milwaukee), avec 27 points inscrits en 38 minutes de jeu. Une nouvelle fois intégré au cinq majeur, Fournier s’est employé à maintenir son équipe dans le coup en dépit d’une mauvaise entame de match (36-29 pour les Bucks dans le premier quart-temps). L’ancien joueur de Denver, que Bradley Beal (Washington) avait tenté d’étranger deux jours plus tôt, a souvent pris le jeu à son compte (7 passes), tenté beaucoup de tirs (11 sur 21 et 3 sur 10 à trois points). Il s’est même beaucoup démené sous les panneaux (6 rebonds, 4 défensifs). Mais malgré un excellent Fournier et un Nikola Vucevic royal (17 points, 16 rebonds), Orlando n’a jamais pu revenir à moins de six points de son adversaire. LE TOP 10 DE LA NUIT Sunday's Top 10 Plays par NBA NBA - SAISON REGULIERE Dimanche 27 Novembre 2016 Philadelphia 76ers - Cleveland Cavaliers : 108-112 Phoenix Suns - Denver Nuggets : 114-120 Indiana Pacers - Los Angeles Clippers : 91-70 > Kevin Seraphin (IND) n'a pas joué, décision de l'entraîneur Brooklyn Nets - Sacramento Kings : 105-122 Orlando Magic - Milwaukee Bucks : 96-104 > Stats d'Evan Fournier (ORL) : 37 minutes, 27 points (11 sur 21 aux tirs, 3 sur 10 à trois points), 6 rebonds, 7 passes, 2 interceptions, 1 ballon perdu, 4 fautes Dallas Mavericks - New Orleans Pelicans : 91-81 > Stats d'Alexis Ajinça (DAL) : 3 minutes, 0 point (0 sur 3 aux tirs), 2 rebonds Portland Trail Blazers - Houston Rockets : 114-130 Los Angeles Lakers - Atlanta Hawks : 109-94  
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant