Basket - NBA - Chicago : Wade livre ses conseils aux Warriors

le
0
Basket - NBA - Chicago : Wade livre ses conseils aux Warriors
Basket - NBA - Chicago : Wade livre ses conseils aux Warriors

Membre d’une autre « Dream Team » avec LeBron James et Chris Bosh quand Miami trônait au sommet de la NBA en 2012 et 2013, Dwyane Wade a tenu à livrer ses conseils aux Warriors quant à leur situation actuelle.

Dwyane Wade sait de quoi il parle. Membre d’une autre « dream team » avec LeBron James et Chris Bosh quand le Miami Heat régnait sur la NBA entre 2011 et 2013, l’actuel arrière des Chicago Bulls est donc plutôt légitime quand il offre ses conseils aux Golden State Warriors. Renforcée par l’arrivée de Kevin Durant cet été, la franchise californienne compte désormais quatre All-Star dans son cinq majeur. Une situation qui ne plaît pas forcément aux fans de NBA.

Wade : « On a accepté de jouer ce rôle de méchant »

Considérée comme trop forte, l’équipe de rêve des Warriors est désormais encore plus aimée, mais également, et surtout, encore plus détestée. Dwyane Wade a également connu cette période après son deuxième titre de champion NBA avec Miami, en 2012. « Une chose qu’on n’a pas bien faite, c’est que la première année, on a accepté de jouer ce rôle du méchant parce que beaucoup de gens ne nous aimaient pas, explique-t-il à Basketball Insiders. On a joué ce rôle. Et ce n’est pas pour ça qu’on jouait au basket... On jouait au basket parce qu’on aimait ça et qu’on voulait jouer ensemble. Et quand tu joues comme ça, tu gagnes comme ça. Si je devais leur donner un conseil (aux Warriors), ce serait ça : ne jouez pas le rôle que les gens attendent de vous. »

Wade : « Tout le monde voulait nous battre »

Un rôle de méchant qui doit être géré autant que celui de favori. S’il est bien sûr difficile de concilier les deux, c’est sur la durée que le terme « dream team » devra se vérifier : « Ça prend du temps. On avait de grands joueurs mais on avait beaucoup de gars qui étaient habitués à jouer d’une certaine façon et ça prend du temps de changer ces habitudes. Et puis, tout le monde voulait nous battre. Ils sortaient leur meilleur match face à nous. Ça nous a pris du temps pour réussir à faire ce qu’on voulait faire ». Avec cinq victoires et deux défaites, les Golden State Warriors occupent actuellement la quatrième place de la conférence Ouest mais ont encore toute la saison pour faire taire les critiques et prouver définitivement leur statut de « dream team ». Prochaine échéance dans la nuit de mercredi à jeudi, avec la réception des Dallas Mavericks.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant