Basket - NBA - Boston Celtics : Le rookie Jaylen Brown fait déjà l'unanimité

le
0
Basket - NBA - Boston Celtics : Le rookie Jaylen Brown fait déjà l'unanimité
Basket - NBA - Boston Celtics : Le rookie Jaylen Brown fait déjà l'unanimité

Jaylen Brown, dernier choix des Boston Celtics lors de la Draft, s’est d’ores et déjà fait adopter par ses coéquipiers.

Jaylen Brown ou le prototype de « l’extérieur moderne ». Dernière recrue des Boston Celtics lors de la Draft NBA, Jaylen Brown est un monstre physique (2,01m, 102 kg) qui combine puissance et vitesse. Si son shoot extérieur reste un réel point d’interrogation (29% de réussite à 3 points lors de son année à aux California Golde Bears), l’ailier a d’ores et déjà convaincu ses coéquipiers avec déjà quelques actions de folie à mettre à son actif.  

« C’est un phénomène ! »

En effet, le jeune homme de 19 ans, qui vient à peine d’arriver en NBA, est déjà un habitué du Top 10 en témoigne ce dunk surpuissant lors du match de pré-saison face à Philadelphie qui illustre parfaitement l’immense potentiel du natif d’Alpharetta, en Géorgie. « C’est un phénomène ! Il réussit des actions que peu de gars de 19 ans pourraient réussir », s’emballe l’arrière des Celtics, Avery Bradley sur le site officiel de la NBA. « Beaucoup de gens pourraient penser que Jaylen va faire beaucoup de passages en force et ce genre d’erreurs, mais il fait les bons choix. S’il n’a pas d’ouverture pour aller au lay-up, alors il ressort la balle pour un tir ouvert à trois points. Il va beaucoup aider l’équipe. C’est une vraie menace vers le cercle. Il est super costaud et intelligent. » Des qualités physiques et athlétiques qui séduisent même la dernière recrue des Celtics, le vétéran Al Horford, qui a pourtant vu défiler les jeunes talents. « Je suis toujours un peu émoustillé quand il entre sur le terrain parce que je veux voir ce qu’il nous réserve. On dirait qu’il arrive toujours à faire l’action d’éclat du match. Et ce n’est qu’un bref aperçu de ce qu’il pourra donner pendant la saison », lance Al Horford, qui a passé l’essentiel de sa carrière chez les Atlanta Hawks.

Brad Stevens est conquis

Alors qu’on pensait que la franchise du Massachussetts allait jeter son dévolu sur un shooteur, le choix s’est donc porté sur Jaylen Brown, qui en a surpris plus d’un. Au regard de la tournure des événements, le coach des Celtics, Brad Stevens, ne peut qu’être content de ce choix. Avec seulement 23 minutes de jeu au compteur, le numéro 7 des Celtics tourne à 10 points et 3 rebonds de moyenne. « J’aime beaucoup ses progrès. On l’a jeté dans le bain en le mettant sur deux postes mais en fin de compte, il n’y a que comme ça qu’on peut avancer. Il y aura toujours des petites complications, ça fait partie de l’apprentissage pour ces jeunes gars. Mais tant qu’il apporte quelque chose à l’équipe, c’est ce qui compte. S’il arrive à défendre comme il l’a fait et réussit à rentrer le tir ouvert, s’il peut partir en dribble et faire les bons choix en pénétration, alors il pourra jouer pour nous. Car pour le reste, avec ses qualités athlétiques, il a tout ce qu’il faut. ». Future étoile montante de la NBA, Jaylen Brown doit toutefois encore s’améliorer dans de nombreux domaines, notamment dans le shoot. Son explosivité et sa lecture de jeu sont des atouts qui en font un joueur à suivre de près cette saison.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant