Basket - NBA : Batum brille à trois points contre Minnesota, Russell et Randle font mal à Brooklyn

le
0
Basket - NBA : Batum brille à trois points contre Minnesota, Russell et Randle font mal à Brooklyn
Basket - NBA : Batum brille à trois points contre Minnesota, Russell et Randle font mal à Brooklyn

Très inspiré lors de la victoire de Charlotte sur le parquet de Minnesota (115-108), Nicolas Batum (16 points) a notamment fait fort à longue distance (4 sur 5 à trois points). Mais Kemba Walker (30 points) a lui aussi fortement contribué à ce succès. Meilleur marqueur de la nuit, D'Angelo Russell (32 points), bien aidé par Julius Randle, auteur d'un triple double, a conduit les L.A Lakers à la victoire face aux Brooklyn Nets (125-118).

LE MATCH DE LA NUIT

Battu par Toronto la saison dernière lors des deux matchs de la saison régulière, Cleveland n’a pas vécu la même mésaventure cette fois. Les Cavs, qui avaient pris leur revanche en dominant (4-2) les Raptors en finale de conférence, ont pris le dessus mardi sur la franchise canadienne (121-117) lors du choc au sommet à l’Est. Mais une fois de plus, LeBron James et ses coéquipiers ont souffert pour venir à bout de Toronto et de son infernal tandem Kyle Lowry (28 points, 9 passes) – DeMar DeRozan (26 points), même si le second avait habitué ses supporters à mieux (ce n’était que la deuxième fois seulement cette saison qu’il ne marque pas 30 points) Et alors que le champion en titre a possédé douze points d’avance dans le troisième quart-temps, il s’est retrouvé bien mal embarqué en fin de match lorsque les Raptors, invaincus en déplacement jusqu’à mardi, menaient de six points. Mais dans ce genre de situation, les Cavs peuvent toujours compter sur James et Kyrie Irving pour les sortir d’affaire. Ce dernier termine avec 24 points quand « le King » est passé à un rebond du triple double (28 points, 14 passes, 9 rebonds). En grande forme, Kevin Love (19 points,– rebonds) et Tristan Thompson (15 points, 11 rebonds) y sont allés de leur double double chacun. Mais que dire une fois de plus de la performance de Channing Frye (21 points) ? Déchaîné à trois points (5 sur 8), l’ancien joueur d’Orlando a d'ailleurs inscrit le panier de la gagne à moins d’une minute du buzzer. Neuvième victoire en dix matchs pour Cleveland - les Cavs n'avaient plus réussi pareil départ depuis la saison 1976-77 - qui garde seul les commandes à l'Est.

LE MVP DE LA NUIT

Si LeBron James avait pris ce petit rebond supplémentaire face à Toronto, il n’y aurait pas eu match pour élire le joueur le plus brillant de la nuit. Mais « le Roi » en est resté à 9 rebonds, et c’est donc à Los Angeles qu’il fallait aller pour trouver le MVP de mardi. Ou, plus exactement, le tandem de la nuit, car les Lakers ont pu compter sur un duo Julius Randle – D’Angello Russell au top de son art pour se débarrasser chez eux de Brooklyn Nets très accrocheurs (125-118), à l’image de Brook Lopez (30 points, 10 rebonds) et Trevor Booker (11 points, 10 rebonds), double double pour les deux, ou d’un Bojan Bogdanovic dans un grand soir également (29 points). Mais il n’y avait rien à espérer pour les Nets face à un Russell auteur de 32 points, dont sept paniers à trois points. Quant à Julius Randle, il a sorti le grand jeu, en réussissant, lui, à s’offrir ce triple double (17 points, 14 rebonds, 10 passes) pour lequel James a échoué d’un rien. Chapeau.

LE FRANCAIS DE LA NUIT

Nicolas Batum, avec Charlotte, étant le seul Français de sortie la nuit dernière, le choix était vite fait. Mais « Batman » aurait de toute façon mérité de figurer en bonne position dans les joueurs qui se sont mis en évidence mardi. Avec notamment un 4 sur 5 à trois points, Batum, gâchette retrouvée, a rendu une très belle copie lors de la victoire des Hornets sur le parquet de Minnesota (115-108). Au même titre que Frank Kaminsky (20 points, 3 sur 7 à trois points), l’ancien joueur de Portland s’est régalé à longue distance, mais pas seulement. Le natif de Lisieux s’est illustré dans tous les secteurs, en atteste sa feuille de stats très complète d’après-match (16 points, 5 rebonds, 7 passes, 3 interception, 1 contre). C’est simple : à part Kemba Walker, encore très bon (30 points, 5 rebonds, 6 passes), peu de joueurs ont fait mieux sur le terrain.

LA STAT DE LA NUIT

En début de mois, DeMarcus Cousins disait d’Hassan Whiteside qu’il avait « traversé l’enfer ». Si le pivot de Sacramento l’a vu à l’œuvre mardi lors de la courte défaite de Miami chez lui face à Atlanta (93-90), il pourra dire que son ancien coéquipier sait aussi toucher les nuages. Face aux Hawks, l’intérieur du Heat à la détente inimaginable a en effet atteint des sommets. Whiteside, auteur aussi de 19 points, a réalisé un match colossal sous les paniers, avec 25 rebonds (10 offensifs, 15 défensifs) pour lui tout seul, soit plus de la moitié du nombre de rebonds total de son équipe sur cette partie, et presque autant que l’équipe d’Atlanta au complet (35) pour le meilleur rebondeur de la ligue. Et dire qu’habituellement, la spécialité maison de Whiteside, c’est le contre. Bon, rassurez-vous, si le meilleur contreur de la saison dernière s’est fait essentiellement remarquer au rebond, il s’est quand même fait plaisir sur un contre main droite à une main avec ballon bloqué au passage qui a mis l’America Airlines Arena sur les fesses. Dante Exum, la victime d’Hassan « Air » Whiteside ne s’en est pas remis.

LE TOP 10 DE LA NUIT

NBA - SAISON REGULIERE Mardi 15 Novembre 2016 Minnesota Timberwolves - Charlotte Hornets : 108-115 > Stats de Nicolas Batum (CHA) : 35 minutes, 16 points (5 sur 9 aux tirs, dont 4 sur 5 à trois points), 5 rebonds, 7 passes, 1 contre, 3 interceptions, 4 fautes Cleveland Cavaliers - Toronto Raptors : 121-117 Miami Heat - Atlanta Hawks : 90-93 Portland Trail Blazers - Chicago Bulls : 88-113 Los Angeles Lakers - Brooklyn Nets : 125-118 >>>Les classements en cliquant ici
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant