BASKET : Nanterre au pays des merveilles et en finale

le
0
BASKET : Nanterre au pays des merveilles et en finale
BASKET : Nanterre au pays des merveilles et en finale

Pascal Donnadieu bondit dans les bras de son fidèle assistant, Franck Le Goff. Sur le banc, les joueurs s'embrassent, chantent, dansent. Ivres de joie. Le public, lui, scande : « MVP » pour David Lighty, qui est sur la ligne des lancers francs, puis crie : « On est en finale, on est en finale ». Il reste moins de cinq secondes à jouer mais les dés sont jetés.

Au terme d'un incroyable combat, Nanterre va terrasser Chalon-sur-Saône et décrocher son billet pour la finale du championnat. Un authentique exploit. Sans doute la plus grosse sensation dans le basket hexagonal depuis la création de Ligue nationale en 1987.

Le ticket pour l'Euroligue est validé.

Cette victoire, obtenue pourtant sans l'un de ses joueurs majeurs (Chris Oliver, entorse), défie les lois de la logique. Présent en élite depuis seulement deux ans, après être parti du plus bas niveau départemental en 1987 avec le même duo entraîneur-président (Pascal et Jean Donnadieu), 15e budget sur 16, Nanterre vient de s'offrir coup sur coup Gravelines, leader de la saison régulière, et le tenant du titre. Et à chaque fois en seulement deux petites manches...

Grâce à ce succès, Nanterre valide aussi son ticket pour le tour préliminaire de l'Euroligue, la plus prestigieuse compétition de basket sur le vieux continent. Sur le parquet, les joueurs ne se quittent plus. Stephen Brun enlève son maillot de rage avant d'aller taquiner un dirigeant de Chalon... Les héros font le tour du terrain pour taper dans les mains de chaque supporteur. Une douce mais insensée folie s'empare du palais des sports. Plus personne ne veut quitter le lieu. Tout le monde se donne désormais rendez-vous le jeudi 6 juin à Levallois pour le 3e match (sur 5) de l'historique finale de Pro A. En attendant, la nuit s'annonçait longue. Mais belle. Tellement belle...

L'AUTRE DEMI-FINALE RETOUR. Ce soir, 20 h 30 : Asvel - Strasbourg (aller : 66-74).

Nanterre 103

Chalon 91...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant