Basket: les Françaises seront aux Jeux de Londres

le
0
Basket: les Françaises seront aux Jeux de Londres
Basket: les Françaises seront aux Jeux de Londres

par Romain Brunet

PARIS (Reuters) - L'équipe de France féminine de basket s'est qualifiée pour les Jeux olympiques de Londres, vendredi, en battant la Corée du Sud (80-63) en quart de finale du tournoi de qualification olympique (TQO) organisé à Ankara, en Turquie.

"On est parti sur un projet en 2007. C'était une longue route, c'est la cinquième compétition à laquelle on participe et c'est l'aboutissement pour nous. L'objectif est obtenu", a déclaré à Reuters l'entraîneur des Bleues, Pierre Vincent, joint par téléphone après la rencontre.

Après un premier quart-temps laborieux et marquée par la nervosité, à l'image d'une Émilie Gomis incapable dans les premières minutes d'inscrire un lay-up en contre-attaque, les Bleues ont petit à petit pris le contrôle de la partie lors de la période suivante, avant de s'imposer nettement en deuxième mi-temps.

"C'était un match avec beaucoup d'enjeu, donc il y avait pas mal de nervosité", a avoué à Reuters Céline Dumerc, la capitaine de l'équipe de France.

"On a fait des erreurs défensives et on a mis un peu de temps à se mettre en place, mais une fois qu'on a trouvé notre rythme de croisière, on a su dérouler."

La défense française a notamment fait déjouer les Coréennes qui n'ont inscrit que 10 et 12 points dans les deuxième et troisième quart-temps.

Les intérieures ont également permis aux Bleues de faire la différence. Sandrine Gruda, notamment, a terminé la rencontre avec 19 points et cinq rebonds, tandis qu'Isabelle Yacoubou a cumulé 12 points, 10 rebonds et un contre et qu'Endy Miyem a fini avec 10 points et quatre rebonds.

"AMBITIEUSES"

Cette domination dans la raquette a été particulièrement visible au rebond, la France captant 32 ballons de plus que la Corée (42 rebonds à 10) sur l'ensemble de la rencontre.

Pierre Vincent et ses joueuses vont maintenant poursuivre leur préparation en vue des Jeux olympiques et se fixer de nouveaux objectifs.

"Ces filles sont ambitieuses. On a déjà fait une compétition mondiale et on était passé pas très loin de l'exploit. Les États-Unis sont intouchables. Derrière, l'Australie est une très forte équipe, la Russie aussi, mais sur un match, elles peuvent être jouables", a encore dix le coach français.

"Je pense qu'on peut se battre pour aller chercher quelque chose d'intéressant. Et pourquoi pas une médaille."

Mais avant de reprendre le chemin de l'entraînement d'ici une semaine, les Bleues vont prendre le temps de savourer cette qualification.

"C'est un rêve qui devient réalité", s'enthousiasme Céline Dumerc. "Pour tout athlète, les Jeux olympiques, c'est la compétition rêvée. On est sur un petit nuage."

Comme en 2000, il y aura donc deux équipes pour représenter le basket français aux Jeux olympiques.

"C'est un moment historique que vit notre fédération aujourd'hui", a salué Jean-Pierre Siutat, le président de la Fédération française de basket, dans un communiqué.

"Tout cela n'arrive pas par hasard, c'est le fruit du travail de tous, à commencer par les staffs, les joueurs et les joueuses que je tiens sincèrement à féliciter pour cette performance."

L'équipe de France féminine saura dimanche, à l'issue du TQO, dans quel groupe elle sera placée lors des Jeux olympiques.

Après la qualification de la France, de la Croatie, de la République tchèque et de la Turquie, jeudi, il ne reste qu'un ticket pour Londres que vont se disputer le Canada, le Japon, l'Argentine et la Corée du Sud.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Pierre Sérisier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant