Basket: les Bleues joueront leur place aux Jeux face à la Corée

le
0
Basket: les Bleues joueront leur place aux Jeux face à la Corée
Basket: les Bleues joueront leur place aux Jeux face à la Corée

PARIS (Reuters) - L'équipe de France de basket féminine affrontera la Corée du Sud vendredi à Ankara en quart de finale du tournoi de qualification olympique (TQO), après avoir terminé à la première place du groupe D.

Les Bleues ont battu le Canada (47-56) mardi et le Mali (87-33) mercredi, pour s'assurer la première place de leur groupe et ainsi rencontrer en quart de finale la Corée du Sud, deuxième du groupe C en ayant battu le Mozambique (65-71) et perdu contre la Croatie (75-83).

"Je retiens les deux victoires", a affirmé mercredi soir Pierre Vincent, l'entraîneur français, après le deuxième succès de son équipe.

"Les filles ont été sérieuses et déterminées jusqu'au bout, même si ce n'est jamais évident dans ce type de match. Maintenant, il nous reste à jouer soit un match soit trois pour aller à Londres", a-t-il ajouté.

Avec cinq places pour les JO en jeu lors de ce TQO, une victoire, vendredi, en quart de finale qualifierait la France. Une défaite ne serait pas synonyme d'échec mais obligerait les Françaises à remporter leurs deux matches de classement pour se qualifier pour les Jeux olympiques.

Le secteur intérieur des Bleues a particulièrement été performant lors du premier tour de cette compétition.

Face aux Canadiennes, Isabelle Yacoubou a inscrit 15 points et pris 5 rebonds, tandis que Sandrine Gruda a cumulé 12 points, 6 rebonds et 1 contre.

Puis contre les Maliennes, c'est Endy Myem qui s'est mise en valeur avec 17 points, 10 rebonds, 3 passes décisives et 2 contres, bien aidée toutefois dans la raquette par Isabelle Yacoubou (12 points, 5 rebonds, 2 contres) et Sandrine Gruda (10 points, 5 rebonds, 2 passes décisives, 2 interceptions, 1 contre).

ATTENTION AUX BALLES PERDUES

"On a beaucoup joué à l'intérieur lors des deux premiers matches, c'est ce qu'on fait depuis le début. Mais ce qui fait notre force, c'est notre capacité à alterner le jeu intérieur et extérieur. C'est notre projet de jeu", a estimé Pierre Vincent.

Seule ombre au tableau: les balles perdues. Les Françaises ont perdu dix-neuf ballons contre le Canada et dix-huit contre le Mali. Or, pour se qualifier pour les Jeux olympiques et être en mesure de réaliser un beau parcours à Londres, il faudra limiter les pertes de balle.

Le coach français et ses joueuses ont dorénavant le regard tourné vers la Corée du Sud. "On les a jouées au championnat du monde (2010) et on sait que comme toutes les équipes asiatiques, elles ont un style particulier", explique Pierre Vincent.

"Nous, on est plutôt grand et costaud, elles, elles vont très vite et sont très adroites. Ce sera une opposition de style", souligne-t-il.

Il y a deux ans, lors des matches de classement du Mondial, la France avait pris le dessus (46-61) contre son futur adversaire.

L'ailier Yeon Ha Beon (17,0 points, 4,0 rebonds, 3,0 passes décisives de moyenne lors des deux premiers matches du TQO) avait été la meilleure joueuse de cette formation et devrait être à nouveau dangereuse vendredi, tout comme l'intérieur Jung-Ja Sin (17,5 points et 12,0 rebonds de moyenne).

Les autres quarts de finale, qui se dérouleront aussi vendredi, opposent la Croatie au Canada, la République tchèque au Japon et la Turquie à l'Argentine.

Romain Brunet, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant