Basket - Équipe de France : Batum, révèle-toi !

le
0
Nicolas Batum face à Marko Simonovic lors du match de préparation de l'équipe de France contre la Serbie.
Nicolas Batum face à Marko Simonovic lors du match de préparation de l'équipe de France contre la Serbie.

Batman. C'est le surnom arboré par Nicolas Batum sur les parquets, en référence à ses longs bras qui rappellent les ailes des chauves-souris. Mais si la France veut avoir une chance de remporter les Championnats du monde qui ont lieu en Espagne du 30 août au 14 septembre, le numéro 5 de l'équipe de France devra laisser au vestiaire son costume d'homme chauve-souris pour endosser la tenue du Punisher, le personnage diamétralement opposé à l'alter ego de Bruce Wayne, incarnant la vengeance et spécialiste des exécutions expéditives. En somme, un tueur. Les Bleus en ont besoin.

Tony Parker absent pour ce Mondial, la sélection tricolore cherche son nouveau leader sur le terrain. Quelqu'un qui porte son équipe et qui, à chaque match, véhicule la peur chez ses adversaires au point de devenir l'homme à abattre.

Gros shoot...

L'ailier français possède l'ensemble des qualités pour régner sur le basket FIBA. 2,03 m, 2,15 m d'envergure, 96 kilos de muscles, une détente exceptionnelle et une agilité de félin, Nicolas Batum est un monstre physique. Associée à ces dons de la nature, sa polyvalence offensive fait des ravages.

D'abord, le Français est une des gâchettes les plus efficaces outre-Atlantique. Peu importe l'endroit ou la distance, il affiche un excellent pourcentage de réussite au tir avec son équipe de Portland. La NBA a d'ailleurs mis au point une statistique qui démontre la précision du Français : l'"effective field goal...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant