Basket - Collet : "La décision de Noah a pris moins d'importance"

le
0
Vincent Collet et Joakim Noah lors de l'Euro 2011. Le pivot des Bulls réserve sa réponse pour une participation au prochain Euro, même si cela est devenu très improbable.
Vincent Collet et Joakim Noah lors de l'Euro 2011. Le pivot des Bulls réserve sa réponse pour une participation au prochain Euro, même si cela est devenu très improbable.

Le 5 septembre prochain, l'équipe de France de basket, championne d'Europe en titre, remettra son titre en jeu. Un événement de taille, d'autant qu'une grande partie de la compétition se déroule dans l'Hexagone. Vincent Collet, le sélectionneur, réfléchit déjà à la préparation de cet Euro. La semaine dernière, en compagnie du DTN Patrick Beesley, il s'est rendu à San Antonio, le temps d'assister à deux matches des Spurs de Tony Parker et Boris Diaw. Il était notamment dans les tribunes pour la rencontre qu'il a jugée "extraordinaire" entre San Antonio et Cleveland (125-128 a.p.). À peine rentré, il officiait ce mardi soir sur le banc de Strasbourg, qu'il entraîne, et a assisté à la courte victoire des siens (85-84). Pour Le Point.fr, il est revenu longuement sur les enseignements de ce séjour aux États-Unis et sur le niveau des Français qui évoluent en NBA.

Le Point.fr : Comment avez-vous trouvé Tony Parker physiquement ?

Vincent Collet : Je l'ai trouvé très en forme. Ces dernières semaines, il souffrait de douleurs récurrentes aux ischio-jambiers qui l'empêchaient d'exprimer toute sa vitesse. Or, la vitesse est primordiale dans son jeu. Il l'a retrouvée et on voit à nouveau le Tony que l'on connaît, incisif et percutant. Ce n'est pas pour rien qu'il est à plus de 20 points de moyenne sur les huit derniers matches.

REGARDEZ les meilleurs moments du match San Antonio-Cleveland...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant