Basket - Bleus : Collet compte sur Batum et avance une explication

le
0
Basket - Bleus : Collet compte sur Batum et avance une explication
Basket - Bleus : Collet compte sur Batum et avance une explication

Vincent Collet, reconduit comme sélectionneur de l’équipe de France de basket, a affirmé mardi soir sur SFR Sport 1 qu’il comptait toujours autant sur Nicolas Batum chez les Bleus. Il a de surcroît sa petite idée sur les raisons du passage à vide du joueur de Charlotte à Rio.

Frustré par ses Jeux Olympiques, Nicolas Batum s’était plaint après l’élimination des Bleus à Rio du peu de responsabilités dans le jeu que lui avait confié Vincent Collet. Maintenu à la tête de l’équipe de France, le sélectionneur français a reconnu mardi soir sur le plateau de l’émission « Buzzer » sur SFR Sport 1 qu’il y avait « une part de vérité » dans les propos de son joueur. Ce qui ne l’empêche pas de compter toujours autant sur lui pour l’avenir. « Fort heureusement, Nicolas Batum n’a pas joué à son niveau aux Jeux Olympiques, car Nicolas Batum est très fort, je le sais, il l’a montré encore cette année à Charlotte. J’espère qu’il va le montrer dès cette année, et on aura besoin de lui en équipe de France », a expliqué Collet, sous-entendant que les salaires astronomiques que gagnent ses joueurs en NBA peuvent expliquer certaines contre-performances, comme celle de Batum aux JO.

Collet : « Si je gagnais à l’Euro Millions… »

« Parfois, je me mets à la place des joueurs pour comprendre ce qu’il peut se passer dans leur tête et je me suis dit que si je gagnais à l’Euro Millions, peut-être que je mettrais un peu de temps avant de retrouver tous mes esprits pour faire mes tâches quotidiennes. C’est un événement, qu’on le veuille ou non. Même si c’était attendu, quand c’est finalisé, il se passe des choses, et à mon sens une perte d’agressivité. Je suis persuadé que Nico reviendra en haut de l’affiche. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant