Basket-ball : Dirk Nowitzki, prodige allemand

le
0
Dirk Nowitzki (Dallas) lors des finales de la conférence Ouest, face à Oklahoma City.
Dirk Nowitzki (Dallas) lors des finales de la conférence Ouest, face à Oklahoma City.

Même lorsqu'ils sont réputés mauvais dans un sport, les Allemands parviennent tout de même à faire sortir de leurs centres de formation un athlète au talent incroyable. À ce tire, le basket-ball est probablement le meilleur exemple. On compte seulement trois clubs allemands en Euroleague (équivalent de la Ligue des champions de football) dans toute l'histoire de la compétition, dont aucun n'a atteint le dernier carré. Systématiquement éliminées très tôt dans la compétition, les équipes allemandes n'attirent pas les stars étrangères et ne forment aucun talent local. Sur la scène internationale, c'est la même histoire, la Mannschaft est composée de semi-professionnels et de joueurs bien loin des niveaux de jeu des grandes nations du basket.

Et pourtant... L'équipe nationale d'Allemagne possède une médaille de bronze des championnats du monde (2002), une médaille d'argent des championnats d'Europe (2005) et l'un des plus grands joueurs de tous les temps, et ce grâce à un petit club de campagne oscillant entre la première et la seconde division allemande, le DJK Würzburg.

Nowitzki retourne la planète basketEn 1994, Würzburg évoluait en deuxième division et comptait dans ses rangs un certain Dirk Nowitzki, jeune talent local de 15 ans. Sa grande taille et sa mobilité lui ont attiré les faveurs d'un certain Holger Geschwindner, ancien international allemand. Ce dernier prit sous son aile le jeune Dirk, devenant son entraîneur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant