Basket - Amical : l'équipe de France n'y arrive plus

le
0
Basket - Amical : l'équipe de France n'y arrive plus
Basket - Amical : l'équipe de France n'y arrive plus

L'équipe de France de basket s'est une nouvelle fois inclinée en match de préparation aux Jeux Olympiques de Rio (5-21 août). Les Bleus ont chuté face à la Croatie cette fois-ci (70-76).

Martyrisée par la Serbie pour la troisième fois en un mois, vendredi (105-88), la bande à Tony parker, absent à cette occasion, s'est encore inclinée en match de préparation, face à la Croatie (76-70), à Cordoba, dans la nuit de samedi à dimanche. Les cadres de cette équipe de France ont une nouvelle fois failli à l'image du naufrage de leur capitaine Boris Diaw (-3 d'évaluation), incapable de trouver des solutions en attaque, et nullement aidé par un Nicolas Batum à des années lumières de son meilleur niveau (3 pts à 1/6 au tir). «On n’a pas montré les valeurs qui font qu’on est habituellement une équipe redoutable, lâchait un Florent Piétrus en colère. Sur ces deux matches, on laisse trop nos adversaires jouer, faire ce qu’ils veulent. On ne défend pas une cacahuète. Ces rencontres sont sans frais, mais on ne peut pas continuer comme ça. Il faut se remettre à jouer. Tout le monde doit se remettre en question. J’espère que pour certains, les JO ne sont pas une fin en soi. On y va pour faire une médaille. Et ce n’est pas comme ça qu’on y arrivera. » Seuls Nando De Colo s'est comme souvent montré à son avantage avec 20 points à mettre à son actif dans cette partie. L'arrière du CSKA Moscou s'est distingué par une activité de tous les instants et un tir longue distance qui remettait la France sur les bons rails à quatre minutes du terme (58-68). On notera également les performances solides de Thomas Heurtel (14 pts) et Joffrey Lauvergne (12 pts), seul joueur à surnager dans le secteur intérieur, alors que Rudy Gobert s'est fait plus discret que la veille avec six petits points. « On était en progrès dans l’état d’esprit, c’est satisfaisant, assurait pourtant Vincent Collet après la rencontre. Une défaite m’inquiète toujours. Mais je sais aussi qu’il y a des choses irrationnelles, comme le niveau de certains joueurs, qui ne correspond pas à ce qu’ils seront capables d’afficher pendant le tournoi olympique. Du moins, c'est ce que je crois, car sinon, autant arrêter ! » Lundi, l'équipe de France disputera un ultime test face à l'Argentine, qui a dominé la Serbie avec ses cadres (79-74). L'occasion pour les hommes de Vincent Collet de se remettre les idées en place avant le grand départ pour Rio.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant