BASF: UBS joue la reprise et passe à l'achat.

le
0

(CercleFinance.com) - Dans le cadre d'une note consacrée à la chimie en Europe, UBS a procédé à un grand nettoyage. Le bureau d'études passe à la vente sur le géant français des gaz industriels et médicaux, Air Liquide. En revanche, le conseil précédemment neutre sur le chimiste allemand BASF est remplacé par une préconisation d'achat. Le titre devient d'ailleurs la grande capitalisation préférée d'UBS dans le secteur. L'objectif de cours à 12 mois remonte de 75 à 87 euros.

Ce matin à la Bourse de Francfort où l'indice DAX 30 prend 0,2%, l'action BASF fait mieux en progressant de près de 1%, à 78 euros.

Principal argument développé dans la note de recherche : les tendances deviennent éparses dans le secteur, et elles semblent plus favorables pour les chimistes diversifiés. En outre, la division Chemicals de BASF, soit le quart de son activité, génère depuis cinq ans une marge d'exploitation stable en dépit du quasi-doublement de son intensité capitalistique. C'est, selon UBS, la raison de la sous-performance récente de l'action BASF.

Or cette tendance devrait changer : 'nous anticipons une reprise pour la branche Chemicals grâce à de moindres investissements et une croissance annuelle moyenne des volumes de l'ordre de 3%', indique une note. En effet, alors que les capacités de production de la concurrence devraient désormais croître moins vite, à la faveur de la baisse générale des investissements, la branche Chemicals de BASF devrait gagner en pouvoir de fixation des prix. Ce qui, mécaniquement et si la demande est au rendez-vous, tirera les marges et la génération de trésorerie vers le haut.

Enfin, termine UBS, l'action BASF présente pour l'heure une décote de 20% sur son secteur, en termes de PER relatif. Et le consensus devrait s'orienter vers le haut dans les mois qui viennent.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant