BASF soutenu par le pétrole libyen et les pesticides

le
0
BASF PRÉVOIT UNE HAUSSE DE SON BÉNÉFICE D'EXPLOITATION EN 2012
BASF PRÉVOIT UNE HAUSSE DE SON BÉNÉFICE D'EXPLOITATION EN 2012

FRANCFORT (Reuters) - BASF a confirmé jeudi prévoir une hausse de son bénéfice d'exploitation cette année, grâce à la croissance de ses activités pétrolières et de pesticides qui compensent la baisse des ventes de sa principale division, la chimie.

Le groupe allemand, numéro un mondial de la chimie par le chiffre d'affaires, a réalisé au troisième trimestre un bénéfice avant impôt et charges financières (Ebit) ajusté des éléments exceptionnels en hausse de 5% à près de 2,1 milliards d'euros, juste au-dessus du consensus de 2,0 milliards établi par Reuters.

Le chiffre d'affaires a progressé de 8% à 19,01 milliards d'euros.

"Les perspectives sont assombries par des incertitudes persistantes, en particulier dans la zone euro, et par le ralentissement de la croissance en Asie", indique BASF dans son communiqué. "Néanmoins, nous ambitionnons toujours de dépasser les niveaux record de 2011 tant pour le chiffre d'affaires que pour le résultat opérationnel avant éléments exceptionnels".

Le résultat d'exploitation de Wintershall, la filiale d'hydrocarbures fossiles, a plus que triplé grâce à la reprise des livraisons de pétrole de la Libye, sa principale source d'approvisionnement, alors que les bénéfices des autres activités du groupe ont baissé de près de 40%.

BASF, dont les produits vont des pots catalytiques aux peintures de carrosserie en passant par les mousses isolantes, s'est abstenu d'annoncer des mesures d'économies et des réductions d'effectifs comme l'ont fait ses deux concurrents américains DuPont et Dow Chemical, tous deux confrontés à un ralentissement sévère de leurs activités.

En avant-Bourse à Francfort, le titre BASF était indiqué en hausse de 0,5% en réaction à ces résultats, à comparer à une progression de 0,1% attendue pour l'indice Dax-30 en ouverture.

Ludwig Burger, Véronique Tison pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant