Bartolone soigne ses réseaux

le
0
Le président de l'Assemblée nationale veut renforcer l'influence du Palais Bourbon.

Tous les chemins mènent à l'hôtel de Lassay. Depuis son élection à la présidence de l'Assemblée nationale, le 26 juin 2012, Claude Bartolone veut «ouvrir les portes et les fenêtres» du Palais Bourbon et multiplie les occasions de rencontres avec les partenaires sociaux, les entreprises, les associations, les chercheurs et, bien sûr, les députés.

Mercredi soir, le député de Seine-Saint-Denis a animé un dîner-débat prestigieux sur l'égalité professionnelle, à l'occasion de la Journée internationale des femmes. Tout le gratin du patronat avait répondu présent, à commencer par Laurence Parisot, la présidente du Medef qui lui a rendu un hommage appuyé, Christophe de Margerie (Total), Jean-François Roubaud (CGPME), Henri Giscard d'Estaing (Club Méditerranée), Mercedes Erra (Havas Worldwide) ou Georges Plassat (Carrefour). Cent cinquante personnes triées sur le volet, dont la cé...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant