Bartolone diminue le train de vie des députés

le
0
Le président de l'Assemblée prévoit une baisse de 10 % des frais de mandat.

Un décor officiel sur fond bleu et un discours calibré au mot près. Pour sa première intervention devant l'Association des journalistes parlementaires, Claude Bartolone a présenté mardi une «feuille de route» destinée à donner l'image d'une Assemblée nationale «plus exemplaire, plus ouverte, plus utile». Sa devise: «Ni immobilisme ni populisme.». Dans cette période de disette budgétaire, le nouveau président socialiste de l'Assemblée nationale s'est engagé à entrer, pour la durée de la mandature, dans «l'ère de la sobriété budgétaire».

Son prédécesseur, Bernard Accoyer (UMP), avait annoncé un objectif de baisse de 3 % du budget de l'Assemblée. «Je l'applique», a précisé Claude Bartolone, qui s'est engagé à suivre la règle «zéro euro de plus pour le budget», certifié par la Cour des Comptes dès le budget 2013, «pour démontrer à nos concitoyens que leur Assemblée n'a rien à cacher».

Le député de Seine-Saint-Denis a donné quelques exem

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant