Barroso veut que les décisions du 23 octobre s'appliquent vite

le
0

PARIS (Reuters) - Toute décision sur le Fonds européen de stabilité financière ou les banques décidée au Conseil européen du 23 octobre devra prendre effet immédiatement, a déclaré vendredi le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Il a ajouté que toute révision du plan pour la Grèce prévu dans l'accord européen du 21 juillet devra continuer de prévoir que la participation du secteur privé soit volontaire et éviter un évènement de crédit.

Le président de la Commission, qui s'exprimait sur LCI en marge de la rencontre du G20 Finances à Paris, a ajouté que les pays européens disposant de marges budgétaires devaient les utiliser pour soutenir la croissance.

"Une décision doit pouvoir être appliquée immédiatement, une décision concernant le renforcement du Fonds européen de stabilité, une décision concernant une plus grande garantie pour nos banques", a-t-il dit.

"Les Etats qui ont des marges de manoeuvre doivent soutenir la demande", a-t-il ajouté.

José Manuel Barroso a refusé de chiffrer le besoin de recapitalisation des banques européennes, sur lesquelles les responsables européens accentuent leur pression pour leur permettre de supporter des pertes plus importantes qu'attendu sur la dette souveraine des pays les plus fragiles de la zone euro.

La crise européenne est dans tous les esprits à la réunion du G20 Finances qui s'est ouverte vendredi à Paris pour parfaire des propositions sur la réduction des déséquilibres mondiaux dans l'optique du sommet de Cannes des 3 et 4 novembre.

Julien Toyer, Jean-Baptiste Vey pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant