Barrages : Le Stade Français survole le derby et retrouvera Toulon

le
0
Barrages : Le Stade Français survole le derby et retrouvera Toulon
Barrages : Le Stade Français survole le derby et retrouvera Toulon

Dans le sillage d'un excellent Morne Steyn (28 points), le Stade Français a battu le Racing-Métro 38-15 et se qualifie ainsi pour sa première demi-finale de Top 14 depuis 2009. La semaine prochaine, les Parisiens affronteront le champion en titre, Toulon.

Un premier match de phases finales depuis 2009, face au voisin le Racing, dans le nouveau stade Jean-Bouin. Tous les éléments étaient réunis pour que le Stade Français réussisse un grand match en barrages de ce Top 14 version 2014-15. Et les hommes de Gonzalo Quesada n’ont pas failli devant leurs supporters venus en nombre. Ils ont dominé ce match de bout en bout pour s’imposer 38-15 face à des Racingmen qui échouent dans leur quête du dernier carré.

Largement dominateur en conquête, le Stade Français pensait avoir ouvert le score dès la 5eme minute sur un essai de Camara, mais il était invalidé par la vidéo. Ce n’était que partie remise pour les Parisiens, qui inscrivaient un essai par Nayacalevu, parfaitement servi par Parisse, à la 9eme. Morne Steyn transformait, entamant ainsi son festival au pied : 100% de réussite à 10 sur 10. A la 34eme, le Stade Français menait 17-0 grâce à un essai de pénalité. Maxime Machenaud redonnait espoir aux Ciel et Blanc en marquant juste avant la sirène (17-7), à 14 contre 15 suite à l’expulsion de Luc Ducalcon pour une nouvelle faute en mêlée.

Le festival Morne Steyn

Scénario identique en deuxième mi-temps, où le Stade Français marquait un nouvel essai après trois minutes, par Jérémy Sinzelle, mais il était invalidé par la vidéo. Steyn profitait de l’indiscipline adverse (17 pénalités concédées au total) pour ajouter douze points au pied avant l’heure de jeu (29-10), avant que Jonathan Danty ne reçoive à son tour un carton jaune, suite à un contact aérien avec Claassen. En supériorité numérique, le Racing en profitant pour de nouveau réduire l’écart, grâce à un essai de Roberts, sur une passe de Machenaud (29-15). Sexton manquait la transformation et empêchait un éventuel retour des Racingmen. Morne Steyn marquait encore trois pénalités et offrait une victoire écrasante au Stade Français (38-15).

Le week-end prochain, les Parisiens et leur redoutable buteur devront en découdre avec Toulon, qu’ils ont battu deux fois cette saison (30-6 à Jean-Bouin, 28-24 à Mayol). De quoi rêver encore un peu…

TOP 14 / PHASES FINALES
Barrages - Vendredi 29 mai 2015
Stade Français – Racing-Métro : 38-15

Samedi 30 mai 2015
16h30 : Toulouse – Oyonnax

Demi-finales
Vendredi 5 ou samedi 6 juin 2015 (à Bordeaux)
Toulon – Stade Français
Clermont – Toulouse ou Oyonnax

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant