Barrages français: l'ouverture à la concurrence n'a "pas beaucoup avancé" (commissaire UE)

le
1

L'ouverture à la concurrence des concessions hydroélectriques françaises n'a "pas beaucoup avancé" depuis la mise en demeure de Bruxelles à Paris en 2015, a estimé jeudi la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Bob6146 il y a 2 jours

    C'est vrai, où en est cette affaire ?