Baromètre Ipsos-"Le Point" : Hollande et Valls n'inversent pas la courbe

le , mis à jour le
6
Au lendemain des départementales, le chef de l'État a perdu les trois quarts de l'effet Charlie.
Au lendemain des départementales, le chef de l'État a perdu les trois quarts de l'effet Charlie.

La défaite des socialistes aux départementales se paie comptant pour l'exécutif. François Hollande perd 3 points et retombe à 23 % d'opinions positives, selon notre baromètre Ipsos-Le Point* (voir le mois dernier). Il subit les plus gros reculs chez les sympathisants PS (- 8 points, 55 % de soutiens), au Front de gauche (- 7 points, 23 % de soutiens) ainsi qu'au MoDem (- 14 points, 20 % de soutiens). À ce stade, le président de la République a perdu les trois quarts de "l'effet Charlie".À titre de comparaison, dans les mêmes conditions, après trois ans de mandat, Nicolas Sarkozy avait subi, après la défaite de son camp aux régionales en 2010, un revers important en passant de 39 % à 32 % de bonnes opinions dans notre baromètre. Il n'était plus jamais remonté à 39 %, oscillant autour de 35 % sur les deux dernières années de son mandat.Manuel Valls, en baisse, résiste mieux que Jean-Marc AyraultManuel Valls, qui s'est beaucoup exposé lors de la campagne des départementales, recule de 4 points avec 38 % de bonnes opinions. Les avis négatifs s'élèvent à 56 % (en hausse de 4 points). Il se maintient plutôt mieux auprès des sympathisants PS (69 % de bonnes opinions, en recul de 2 points) et de l'UMP (31 %, en baisse de 2 points). En revanche, le Premier ministre perd 11 points chez les centristes du MoDem (48 % d'avis positifs). La comparaison avec Jean-Marc Ayrault un an après leur nomination à Matignon reste favorable à Manuel...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 20 avr 2015 à 18:45

    Suite : et qui fait la différence dans une élection : les gens sans aucune idée perso, qui vont au fil de l'eau en fonction des propositions démagogiques qui leur conviennent le mieux, mais de la France...ils s'en contrefoutent.

  • frk987 le lundi 20 avr 2015 à 18:43

    Pour Jog58 : vous avez un noyau dur de 20% des électeurs PS, ça peut fluctuer de 15 à 25...Peu importe les actions menées, vous retrouverez toujours le même score, c'est valable pour tous les partis. Ces sondages sont complétement stupides, Le Fn c'est un noyau dur de 12%, l'UMP un noyau dur de 25%......

  • JOG58 le lundi 20 avr 2015 à 18:39

    n'importe quoi ces sondages; tous les mois ils baissent mais sont toujours a un niveau egal ou superieur au mois d'avance. Sérieux problème de comptage ces organismes....a mon avis ils sont plutôt à 15% et 30%. De toutes façons sont bons à virer tous les 2.

  • frk987 le lundi 20 avr 2015 à 18:09

    Pour Pichou59 : c'est comme un médecin il vous dira que vous avez 77% de chances de vous en sortir mais ne vous dira jamais vous avez 23% de chance d'y rester.

  • M8252219 le lundi 20 avr 2015 à 17:53

    Le mandat de Hollande aura été celui de la confirmation et de l'augmentation de l'inégalité entre les français.un groupe hétérogène 5.5 millions de privilégiés ÉLUS,SALARIÉS À STATUTS ET RÉGIMES SPÉCIAUX HAUTS FONCTIONNAIRES , FONCTIONNAIRES, bénéficiant d'avantages non justifiés, et à l'abri du risque de déclassification, ponctionne telles des sangsues les contribuables et sclérose la fonction publique et le système social à la française.

  • pichou59 le lundi 20 avr 2015 à 17:33

    retombe à 23 % d'opinions positives!! ...... et pourquoi ils ne disent pas : " 77% d'opinions négatives"!!