Baromètre Ipsos/"Le Point" : Alain Juppé double Nicolas Sarkozy

le
0
Nicolas Sarkozy à Vélizy le 6 octobre. Chez les sympathisants UMP, Alain Juppé dépasse désormais nettement l'ancien chef de l'État.
Nicolas Sarkozy à Vélizy le 6 octobre. Chez les sympathisants UMP, Alain Juppé dépasse désormais nettement l'ancien chef de l'État.

Retour très difficile pour Nicolas Sarkozy qui subit la plus forte chute du baromètre Ipsos-Le Point : 9 points de moins ! Les bonnes opinions tombent ainsi à 31 %, contre 64 % d'opinions négatives. C'est le plus bas niveau atteint par l'ancien chef de l'État depuis qu'il a quitté l'Élysée. Il flirte avec son plus bas score en tant que président (29 % en avril 2011). Plus dur encore : Alain Juppé le détrône pour la première fois dans le coeur des sympathisants UMP avec 76 % de bonnes opinions, contre 71 % pour Nicolas Sarkozy, qui subit une baisse de 11 points... Son retour dans l'arène politique provoque au sein de l'électorat de droite des remous, comme un avant-goût de la primaire de 2016. Pour expliquer cette gifle sondagière, il ne faut pas non plus négliger l'influence des affaires Bygmalion et autres qui remontent, ce qui avait déjà valu à Nicolas Sarkozy une forte baisse lors de sa mise en examen dans l'affaire des écoutes. Même Jean-Pierre Raffarin, présenté comme le candidat sarkozyste à la présidence du Sénat, subit un contre-effet négatif : il perd 7 points auprès de l'ensemble des sondés (30 % de popularité) et 5 points auprès des sympathisants UMP (53 %). Juppé survole la classe politique À l'opposé, Alain Juppé survole le classement général (abonnés) avec 54 % de bonnes opinions (+ 5 points), loin devant Laurent Fabius (44 %, + 5 points), Christine Lagarde (43 %, + 3 points). Le maire de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant