Baromètre Ipsos : Hollande subit de plein fouet l'effet "Trierweiler"

le
4
En plus des confidences de son ex-compagne, Hollande paye le spectacle des déchirements de la gauche et le nouveau dérapage du déficit public.
En plus des confidences de son ex-compagne, Hollande paye le spectacle des déchirements de la gauche et le nouveau dérapage du déficit public.

Valérie Trierweiler tient sa vengeance : son ex-compagnon subit un choc très rude auprès des sympathisants de gauche dans notre baromètre : à seulement 13 % de popularité auprès de l'ensemble de la population (en recul de 4 points), François Hollande chute de 12 points chez les sondés proches du PS. Les électeurs du MoDem ne font pas non plus de cadeau : - 16 points pour finir à 13 % de bonnes opinions. Le chef de l'État s'attire ainsi un taux d'hostilité de 83 % (+ 4 points). La moitié des sondés ont un avis "très défavorable", en hausse de 10 points. Un record absolu pour un président. Auparavant, Jacques Chirac, au plus fort de son impopularité après l'échec du référendum européen, n'avait atteint que 29 % d'opinions "très défavorables" et Nicolas Sarkozy, 35 % au printemps 2011. Manuel Valls est entraîné dans cette chute avec le même tarif : - 4 points à 30 % de bonnes opinions. Les avis défavorables enregistrent une hausse de 8 points (63 %). Désormais, dans son camp, le Premier ministre est plus impopulaire que populaire : en deux moins, il a perdu 22 points auprès des sympathisants PS (45 % de soutiens contre 47 % d'avis défavorables). Duflot, meilleure progression Ce sondage couronne une rentrée calamiteuse marquée notamment par un remaniement express, l'étalement des divisions de la gauche et de l'intimité sentimentale du président, l'affaire Thévenoud et un nouveau dérapage du déficit public à la suite des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le lundi 15 sept 2014 à 18:25

    "Duflot, meilleure progression". Ca en dit sur la mentalité de l'électeur français... L'avenir est sombre.

  • frk987 le lundi 15 sept 2014 à 18:19

    Les journaleux n'osent même plus afficher en titre la côte d'Hollande, c'est dire...malgré 30% d'abattements fiscaux scandaleux pour être à la botte du pouvoir en place !!!!!

  • j.delan le lundi 15 sept 2014 à 17:58

    DIGNITE, voila un terme inconnu de notre A.N.E. Sinon il DEMISSIONNERAIT, mais le fromage est trop bon.

  • pichou59 le lundi 15 sept 2014 à 17:55

    la France est ruinée avec tous ces profiteurs, et les glandeurs?