Baromètre Insti7 : les sociétés de gestion toujours favorables aux actifs risqués

le
0
(NEWSManagers.com) - Le cabinet indépendant de conseil en investissements financiers Insti7 a publié vendredi les résultats de son baromètre pour le mois d'avril 2013. Réalisée à partir d'une enquête fin mars-début avril auprès des principales sociétés de gestion de la place, Insti7 a indiqué s'être intéressé d'une part aux anticipations relatives à différentes classes et typologies d'actifs et d'autre part aux stratégies d'investissement mises en oeuvre.

Il ressort tout d'abord que les sociétés de gestion ont maintenu leurs principales convictions. " Dans un contexte de dégradation des perspectives économiques notamment en zone euro" , indique le cabinet, " les anticipations de taux refi de la BCE sont un peu moins baissières pour l'année à venir."
En outre, à horizon 12 mois, près de 45% des sociétés interrogées tablent sur des perspectives de taux 10 ans allemand au-delà de 2%, 6% des sondées l'anticipant en deçà de 1,5%. Actuellement, ce taux s'affiche aujourd'hui à 1,32%.

Par ailleurs, le baromètre reprend les évolutions récentes et les principales expositions des portefeuilles de référence des principales sociétés de gestion de la place, soulignant aussi bien les récentes prises de bénéfices que les positions initiées ou renforcées. " On notera en ce sens un maintien de l'engouement pour certaines classes d'actifs dites risquées" , indique Insti7. Parmi ces dernières, le baromètre relève une hausse de l'intérêt pour les obligations convertibles monde qui profitent d'anticipations positives pour plus de 60% des gérants. D'autre part, les petites et moyennes capitalisations de la zone euro/Europe bénéficient " toujours autant d'engouement malgré le retour d'opinions défavorables" . Les actions américaines jouissent aussi d'un regain d'intérêt avec 65% d'anticipations positives (contre 42% en décembre), ainsi que les actions internationales pour lesquelles " les anticipations positives sont supérieures de 16 points par rapport à la précédente édition" . En revanche, le baromètre met en évidence, pour les actions émergentes, qu'en dépit d'anticipations positives majoritaires, celles-ci sont en recul : elles reviennent à 63.4% contre 86.5% en décembre dernier.

Enfin, parmi les sources de diversification actuellement privilégiées, la gestion à rendement absolu, la gestion alternative et le non coté dans une moindre mesure figurent en tête de liste.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant