Baromètre Insti7 : les sociétés de gestion favorisent les actions européennes

le
0

(NEWSManagers.com) - L'engouement pour les actions européennes ne faiblit pas, bien au contraire. Selon le baromètre de février 2015 du cabinet de conseil en investissements financiers Insti7*, portant sur les anticipations pour chacune des grandes classes d'actifs en termes de couple rendement/risque des sociétés de gestion interrogées.

La catégorie Actions grandes capitalisations Euro / Europe récolte ainsi 91% d'anticipations positives contre 62% en octobre, avec actuellement près de 92 % de portefeuilles surpondérés sur cette classe d'actifs. Les Actions petites et moyennes capitalisations Euro / Europe enregistrent une nette hausse des avis positifs, avec une hausse de près de 25 points de pourcentage des opinions positives à 59,4 %, au détriment d'opinions neutres et négatives.

Bénéficiant également d'anticipations plus favorables, les actions émergentes bénéficient d'un regain d'intérêt avec une opinion positive en hausse de 7 points. Les portefeuilles subissent le même mouvement avec une hausse de 12 points de pourcentage des positions surpondérées.

Les actions américaines en revanche observent un fort recul de l'intérêt des investisseurs avec 21 % d'anticipations positives, contre 53,9 % en octobre. Les anticipations neutres deviennent majoritaires, souligne le baromètre Insti7.

Même constat pour les actions japonaises, pour lesquelles les sociétés de gestion sont 59,4 % à avoir une anticipation positive, contre 71,1 % en octobre. On constate également l'amorce d'un désengagement dans les portefeuilles, au sein desquels les positions fortement surpondérées disparaissent totalement.

Sur le monétaire euro, le baromètre souligne que " le manque d'intérêt perdure pour cette classe d'actifs d'ajustement " . Par rapport à octobre, Insti7 constate le recul des anticipations négatives au profit d'anticipations plus neutres, désormais majoritaires. On note moins de monétaire dans les portefeuilles, les positions surpondérées diminuant de 8,1% à 3,0%, au profit des positions sous-pondérées et fortement sous-pondérées.

Concernant la classe d'actifs obligataire, les obligations gouvernementales long terme Euro affichent une hausse de 12 points de pourcentage des anticipations positives à 23,5 % au détriment d'anticipations neutres et négatives.

On constate par ailleurs, selon Insti7, une forte hausse de l'engouement pour les obligations à haut rendement, avec 75% d'anticipations positives contre 46,3% lors de l'édition d'octobre de l'enquête.

(*) réalisée du 26 janvier au 6 février 2015 auprès de 35 sociétés de gestion de la place de Paris, l'enquête a porté d'une part sur les anticipations relatives à différentes classes et typologies d'actifs et d'autre part sur les stratégies d'investissement mises en oeuvre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant